Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » Revue de presse du 30/6/2015: La modification du...

Revue de presse du 30/6/2015: La modification du règlement intérieur de l’Assemblée nationale en exergue

2015-06-30T10:33:30+00:00 Partages

Les journaux reçus mardi à l’Agence de presse sénégalaise (APS) commentent largement le vote de la proposition de loi portant modification du règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Les députés ont adopté, à une écrasante majorité cette proposition de loi lundi dans la soirée, après plus de 10 heures de débat. Ce texte a été approuvé par 142 députés sur les 150 que compte l’Assemblée nationale, parmi lesquels 4 ont voté contre, le reste des députés s’étant abstenus.

’’Le mandat du président’’ de l’Assemblée nationale est ramené à 5 ans, souligne Le Soleil, ajoutant qu’il faudra désormais 15 députés pour former un groupe parlementaire. Si dans le journal, Ndèye Lucie Cissé parle d’avancées ’’significatives’’, la députée de Benno Bokk Yaakar, Aïssata Tall Sall, dénonce ’’une disposition attentatoire à la liberté politique du citoyen’’. Et le président du groupe parlementaire Libéral et démocratique, Modou Diagne Fada de rappeler : ’’La liberté du député est consacrée’’.

Pour Sud Quotidien, ’’la majorité impose sa loi’’ tandis que pour Le Populaire, ’’l’Assemblée enfante la loi dans la douleur’’ avec 12 heures de débat et 64 intervenants ’’avant que la majorité n’impose sa loi’’. La Tribune note que la loi ’’passe’’ mais les ’’dégâts restent’’’. ’Même si la loi a été votée (…), elle a démontré les différences nettes entre partis politiques qui trainent tous des problèmes internes qu’ils n’ont pas manqué d’exposer à l’Assemblée nationale’’, rapporte le journal.

A ce sujet, Le Quotidien titre : ’’Le PS vote dans la division’’. ’’Bennoo Bokk Yaakaar est sauvée, pour le moment avec l’adoption à la majorité. Mais au Parti socialiste (PS), la division est actée. Pourtant la majorité des députés socialistes ont voté la proposition de loi dont un des leurs est le signataire en l’occurrence Cheikh Sarr’’, écrit le journal. ’’Toutefois, relève Le Quotidien, cela n’a pas empêchè le député-maire de Dalifort, tout comme Aïssta Tall Sall, de cracher sur la restauration du quinquennat du président de l’Assemblée nationale, du nombre de députés constituant un groupe parlementaire à 15 et de la contrainte de mouvement des députés entre les groupes’’.

Walfadjri note que la loi ’’passe comme lettre à la poste’’, mais souligne que la majorité ’’vole en éclats’’. ’’Tout le monde prédisait une profonde division de la coalition BBY (…). Mais c’est le Parti socialiste, allié de l’Alliance pour la République (APR), qui en a fait les frais de ce vote. Le vote de la modification du règlement intérieur de l’Assemblée nationale a mis au grand jour les divisions qui minent cette formation politique entre Pro-Tanor et Pro-Khalifa Sall’’, selon Walf.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces