Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » Revue de presse du 20/8/2014: La garde à vue de...

Revue de presse du 20/8/2014: La garde à vue de Samuel Sarr à la Une

2014-08-20T10:52:32+00:00 Partages

Les quotidiens parvenus mercredi à l’APS traitent en priorité de la garde à vue de l’ancien ministre Samuel Sarr, reléguant au second plan les sujets liés au procès de Karim Wade et à la traque des biens présumés mal acquis en général.

« L’ancien ministre sous Wade a passé la nuit à la Section de recherches de la gendarmerie », à Colobane. Il « est accusé d’être la +gorge profonde+ de xibaaru.com qui a publié mardi des documents bancaires attribués au président de la République et qui lui prêtent sept milliards, dans son compte, en 2007 », rapporte Le Quotidien.

Samuel Sarr, ancien ministre de l’Energie, « +wadiste éternel+ et membre du comité directeur du PDS, de la Convergence des libéraux radicaux, d’Initiative pour le départ de Macky (IDEM) va probablement rejoindre Karim Wade à la prison de Rebeuss », écrit L’As.

« Convoqué hier (mardi) +pour cinq minutes+ par les gendarmes de la Section de recherches de Colobane, il va sans doute être déféré devant le parquet qui va le placer sous mandat de dépôt pour offense au chef de l’Etat », ajoute ce journal.

Il croit savoir que le probable séjour carcéral de Samuel Sarr ne serait pas sans lien avec « sa dernière [tribune] dans laquelle il fait état de milliards de francs CFA de Macky Sall planqués dans [des] banques américaines ».

L’Observateur rebondit sur ce sujet, en affirmant de son côté que
M. Sarr, l’un des responsables en vue du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), « est poursuivi pour offense au chef de l’Etat ».

Il « a été placé en garde à vue, hier (mardi) dans les locaux de la Section de recherches de la gendarmerie, où il a passé la nuit », rapporte Le Populaire. Samuel Sarr sera présenté au procureur de la République ce mercredi, selon La Tribune.

« Le pouvoir aime les fronts. Si on ne lui en crée pas, il en cherche. La dernière illustration nous a été servie par le placement en garde à vue de l’ancien ministre Samuel Sarr pour +offense au chef de l’Etat+. Sans compter [Abdoulaye] Wade et Idy (Idrissa Seck) qui se radicalisent de plus en plus », commente Direct Info.

Cela fait dire à L’Observateur que « Macky Sall [est] assis sur des braises ». « Ce mois d’août est décidément très chaud pour le chef de l’Etat. Macky Sall fait face à plusieurs fronts, plus brûlants les uns que les autres », fait-t-il observer.

« L’université est en ébullition, les leaders politiques de l’opposition unissent leurs forces contre le président de l’APR, les délestages reviennent en force et le déficit pluviométrique inquiète. Une véritable montée des périls au sommet de l’Etat », estime L’Observateur.

A côté de ce sujet principal, de nombreux journaux, dont Le Quotidien, ne se privent pas d’un retour à l’affaire Karim Wade. « La Cour suprême rabat le caquet à la défense » de l’ancien ministre poursuivi pour enrichissement illicite présumé, indique Le Quotidien. Le fils de l’ex-président Abdoulaye Wade doit justifier un patrimoine évalué à 117 milliards de francs CFA.

« C’est un nouveau revers pour la défense de Karim Wade en 48 heures. Après avoir perdu la bataille de la compétence de la CREI ce lundi, elle a vu l’arrêt de la Chambre criminelle de la Cour suprême, qui lui était favorable, annulée. La reprise du procès de l’ancien ministre, aujourd’hui (mercredi), ne manquera pas de tensions entre les parties », écrit Le Quotidien.

« La Cour suprême a déclaré irrecevable, hier, le recours de Karim Wade portant sur l’incompétence de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) à le juger. Elle a ainsi annulé la décision rendue le 6 février 2014 » par sa Chambre criminelle, souligne de son côté Libération.

« Deuxième revers pour Karim Wade », renchérit Sud Quotidien. « La Cour suprême rejette le pourvoi en cassation de Karim Wade » portant sur l’incompétence de la CREI à le juger, constate à son tour le quotidien Le Soleil.

Enquête, dans le même temps, signale que 15 milliards de francs CFA ont été « débusqués aux Etats-Unis », dans le cadre de la traque des biens présumés mal acquis, dont Karim Wade est une cible emblématique, avec d’autres responsables du PDS, la formation de l’ex-président Abdoulaye Wade, l’une des forces de l’opposition sénégalaise actuelle.

« Les Américains ont en effet déniché dans plusieurs comptes établis sur l’immense territoire des Etats-Unis d’Amérique ces sommes planquées par Karim Wade and Co. Le maquillage semblait parfait, mais c’était sans compter sur la perspicacité des Américains, surtout lorsqu’il s’agit de faire un clin d’œil à un …pays ami », écrit ce journal.

Sur un tout autre sujet, Le Soleil annonce à sa Une que l’Union européenne « va soutenir l’autosuffisance en riz » au Sénégal, rendant compte d’une audience que le président Macky Sall a accordée au chef de la délégation de l’UE au Sénégal, Dominique Dellicour.  »L’Inde apportera aussi son appui », ajoute le journal.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL