Annonces
Annonces
» » » » » » Remaniement au lendemain des législatives: Macky...

Remaniement au lendemain des législatives: Macky va-t-il faire confiance à sa jeunesse?

Le Président Macky Sall avait promis, qu’au lendemain des élections, qu’il allait « couper des têtes ». Il avait, particulièrement menacé de « sabrer » tout perdant de ces Législatives. Ministres, Directeurs, PCA et autres responsables de la Coalition Benno bokk yakaar (Bby) étaient sur le qui-vive. Maintenant que la mouvance présidentielle a remporté les élections, tiendra-t-il promesse? Ce, au moment où sa jeunesse réclame plus de responsabilités.

Le Président Macky Sall avait initié une rencontre avec tous les leaders de Benno Bokk Yakaar. Il n’avait pas manqué de menacer de sévir en cas de défaite. Pour ainsi dire qu’il allait procéder à un ra pour éliminer tous ces responsables qui n’auraient pas suffisamment mouillé le maillot pour l’emporter dans leurs localités, au moment où d’autre seront promus, en fonction de leur implication, et des résultats, dans leur localité.

Cheikh Oumar Hann, Dg du Coud, épinglé par le rapport de l’Ofnac;  Amadou Samba Kane, Dg de la Lonase, qui s’était offert 351 millions pour sa mairie, retraité depuis deux (2) ans, Abdoulaye Diop, Dg depuis plus de sept (7) ans, entre autres, devront tous siéger à l’Assemblée nationale. Ces structures sont ce qu’on pourrait qualifier de pourvoyeurs d’emplois. N’est-il pas temps pour le Président Macky Sall de rassurer sa jeunesse en leur confiant plus de responsabilités? Ce, en vue de valoriser les compétences d’une nouvelle génération de leaders au Sénégal.

En tout état de cause, la problématique du cumule de question se pose, mais aussi de Dg qui ont déjà atteint l’âge de la retraite, ou trempés dans des scandales. Au moment où la jeunesse de la mouvance présidentielle réclame plus de responsabilités pour faire valoir sa compétence et sa vision. Ces jeunes sont, pour la plupart, exclus de la vie économique à cause, leurs aînés qui, pour la plupart, ne sont pas très au fait des nouveaux enjeux des nouvelles technologies, mais aussi du fait qu’ils soient plus exigeants que leurs aînés sur la qualité de service, selon des études.

Libérer l’énergie, l’esprit d’entreprise et le génie technologique des jeunes n’est pas qu’un impératif moral, c’est une nécessité économique, selon l’Organisation internationale du travail. Une occasion que pourrait saisir Macky Sall pour renforcer Dakar, mais aussi les autres localités, répondre aux préoccupations des jeunes, majoritaires au Sénégal. Pour ainsi renforcer Dakar, la capitale, considérée comme un vivier électoral très important pour les élections législatives, municipales, mais aussi Présidentielles à venir.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL