Annonces
Annonces
» » » » Recul démocratique au Sénégal – Mgr...

Recul démocratique au Sénégal – Mgr Benjamin Ndiaye admoneste les politiciens

2017-03-22T11:31:52+00:000 Partages

L’archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye, a invité hier les hommes politiques à faire en sorte que leurs batailles puissent se faire avec la « plus grande loyauté ».

Le comportement des politiques n’insupporte pas seulement le nouveau khalife général des Tidianes. Après le sermon que leur a servi Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, l’Archevêque de Dakar en a remis une couche hier, après avoir présenté les condoléances de l’Eglise catholique au khalife général des Tidianes et à la communauté musulmane, suite au rappel à Dieu de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Maktoum. En phase avec Al Amine, Monseigneur Benjamin Ndiaye fustige ce même recul démocratique et expose ses préoccupations.

« J’ai peur que le développement actuel se traduise en recul démocratique pour notre pays. Le plus important, c’est d’éviter les règlements de comptes. ‘Du affaire jaay doole’. Mais c’est vraiment qu’on respecte les lois démocratiques et qu’on puisse aller aux élections à la loyale pour laisser le peuple, qui est souverain, décider de savoir qui il veut investir. Si nous respectons cette volonté démocratique, je crois qu’on se donne les moyens de vivre en paix », a-t-il dit.

Le chef de l’Eglise catholique sénégalaise d’enjoindre chaque homme politique à respecter son vis-à-vis. Le successeur du Cardinal Théodore Adrien Sarr est d’avis que les uns et les autres doivent œuvrer ensemble pour ‘’le bonheur et l’épanouissement’’ de tous les citoyens sénégalais. « Si tu sais que l’autre est meilleur que toi, sache que c’est Dieu qui lui a délégué ce pouvoir. J’ai constaté qu’il y a un petit recul démocratique. Il est grand temps qu’on rectifie le tir et conduise le Sénégal vers le développement. Il faut que les gens respectent toutes les candidatures. Le jour du scrutin, les Sénégalais choisiront qui ils veulent », a poursuivi l’ancien président de la Conférence des évêques du Sénégal.

(Enquête)

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • Mohamed Se
    22/03/2017 17:10

    Le procédé-rhino pose problem d’autant plus que le développement don’t on parle tant est une pure illusion

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces