Annonces
Annonces
» » » » Rapport Ofnac 2014-2015 : Quand la Présidence de...

Rapport Ofnac 2014-2015 : Quand la Présidence de la République viole la loi

Parmi les services, sociétés et institutions épinglées par l’Office national de Lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC), figure en bonne place la Présidence de la République. Dans son rapport 2014-2015 rendu public mardi soir, Nafi Ngom Keita est revenu sur la Loi n° 2012-30 portant création l’Autorité administrative indépendante dénommée Office national de lutte contre la fraude et la corruption dite OFNAC. Un office rattaché à la Présidence de la République devant avoir son autonomie financière. Mais la Présidente affirme dans les lignes de son rapport que la Présidence a violé la loi en saucissonnant le budget. Ce qui ne lui a pas permis de dérouler normalement ses activités de planification et de programmation budgétaire.

« Les crédits nécessaires au fonctionnement et à l’accomplissement des missions de l’OFNAC doivent être autorisés par la Loi de finances de l’année et faire l’objet d’une inscription autonome dans le budget général, conformément à l’alinéa 2 de l’article 20 de la loi du 28 décembre 2012 précitée. Durant la période couverte par le présent Rapport, les crédits budgétaires alloués par l’État à l’OFNAC étaient inscrits dans le budget de la Présidence de la République en violation de l’article 20 suscité« , lit-on dans le rapport présenté par Mme Nafi Ngom Keita.

crédits

« Ainsi des dotations fractionnées s’élevant finalement à un milliard cent soixante quinze millions (1 175 000 000) de francs CFA ont été allouées en 2014 et à un milliard six cent cinquante millions (1 650 000 000) de francs CFA en 2015 », ajoute la dame comme indiqué dans le tableau ci-dessus. Un saucissonnage qui d’après la Présidente, « a eu comme comme conséquence la remise en cause toutes les initiatives de planification et de programmation budgétaires ».

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • I have dream
    26/05/2016 10:33

    merci,adjarama,thanks

  • ablaye ba
    27/05/2016 15:57

    Il que les deux aient un esprit de dépassement pour une année scolaire apaisée parce que le niveau des élèves continu d.être menacé au jour le jour.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL