Annonces
Annonces
» » » Quoi de plus normal que de célébrer Mame...

Quoi de plus normal que de célébrer Mame Maharame Mbacké ?

Célébrer Mame Mahrame Mbacké, c’est célébrer l’Islam par les liens de sang retrouvés. Mame Mahrame est celui-là, par son fils Mame Balla Aïcha, père de Mame Mor Anta Sally est bien l’ancêtre de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul de Touba.

Par son fils Mame Thierno Farimata, père de Mame Maty Mbacké, elle-même mère de Serigne Ousmane Sy, Mame Maharame est bien l’ancêtre de El Hadji Malick Sy de Tivaouane.

Pour sa fille Sokhna Mbacké Awa Niang, mère de Ahmadou Gourel Diakhaté, lui-même père de Sokhna Fati Diakhaté, mère de Mame Chiya Touré, Mame Maharame est bien l’ancêtre de Serigne Hady Touré de Fass Touré.

On le voit bien, Mame Maharame est l’ancêtre commun du fondateur du mouridisme, et des vivificateurs de la Tidjaniya. Erudit, travailleur infatigable, Mohamed Al Khayride son vrai nom, Mame Maharame a été béni par son maître, Serigne Samba Thiam.

Il s’installa à Mbacké, après Sine Bourba Djolog, reconnaissant sa sagesse et sa vaste culture lui céda des terres de culture, pour en faire un voisin. Auparavant, les guides religieux s’étaient rebellés contre Bourba Djoloff, Amari Ngoné Sobel, qui les a matés sauvagement.

Poursuivant cette tradition pacifiste, ses petits-fils, Cheikh Ahmadou Bamba, El Hadji Malick Sy, Serigne Hady Touré entre autres, ont développé l’Islam dans le Baol, le Djolof, le Cayor, le Ndiambour.

Célébrer Mame Maharam Mbacké, c’est célébrer, cultiver et promouvoir l’unité des musulmans, par-delà les frontières confrériques.

C’est tout ce sens de la Journée Culturelle et Religieuse qu’organise

annuellement Kurélu Bësu Mame Maharam (KBM) que coordonne Serigne Mouhamadou Mbacké Maharam. La troisième édition 2016, est dédiée à Cheikh Foutiyou Tall, propagateur de la Tarikha Tidianiya. L’histoire atteste de multiples relations entre lui et Mame Mor Anta Salay, petit-fils de Mame

Maharame d’une part, entre li et Serigne Mboussobé d’autre part :

Cheikh Oumar a rendu visite à Mame Mor Anta Sally, lui annonçant par une vision prophétique, la venue de Cheikh Ahmadou Bamba ;

Le nom de Guédé Bousso à Touba vient de clui de Guédé de Cheikh Oumar dans le Fouta ;

Le fils aîné de Serigne Mboussobé, Cheickh Oumar Bousso le fondateur de Guédé Bousso, porte bien le nom de Cheikh Oumar Foutiyou.

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • Anonyme
    24/05/2016 21:29

    Oh macha allah nioun talib yi gnoy khadial mai gnom gnepa bokou gnom gnognou may diame ci sngal

  • dieng
    25/05/2016 09:09

    macha Allah yalla na yalla takh wou nou

  • Ass Ndiaye
    27/05/2017 15:30

    Mame maharame Mbacke célèbre ce samedi 20 mai 2017 a Mbacke djioloff dans son village natale la ou il est aujourd’hui ‘2018 sera sa 5iem magal appel a tous les musulmans

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL