Annonces
Annonces
» » » Que des saletés dans nos plats, des têtes vont...

Que des saletés dans nos plats, des têtes vont ‘ils tomber ?

Un riz qui tue ,viande d’âne et qui sait encore quels aliments infestent notre quotidien ? Le scandale tient a cœur le président de la république qui selon La Tribune va faire tomber des têtes,  et dans son sillage,les directeurs du commerce ,de la Sogas et de l’hygiène sont menacés.

 Les problèmes de la viande d’âne et de riz impropre qui tue sont loin d’être épiloguer. L’affaire réveil dés lors  l’intérêt du président de la république qui a décidé de sanctionner les services coupables. En effet, le patron du commerce   intérieur a déclaré que ses services n’ont pas été associés  à la saisie ,non sans clamer ses doutes sur la mauvaise qualité de riz en cause . A l’épreuve de la vérification , il s’est rendu a l’évidence  et devra payé pour ces actes.

Un autre service qui est aussi impliqué dans  cette histoire  et dont les agissements  n’a pas plut du tout au chef suprême de l’Etat , le service d’hygiène qui est un dispositif important dans le contrôle des aliments destinés a  la consommation. Il intervient en amont et en aval et ce service collabore avec le ministère  du commerce  a la vérification des aliments .

En parlant de la viande d’âne la responsabilité  du  directeur de la Société des abattoirs du Sénégal( Sogas) est engagée D’après une enquête de routine  menée à la Séras ,un troupeau d’âne y  est abattu chaque jour pour la consommation des animaux du Parc de  Hann  mais cette demie douzaine avait  doublé  et lorsque certains travailleurs s’en sont enquis auprès des  les dirigeants ,ils leurs ont répondu que cette viande était destinée a l’exportation.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL