Annonces
Annonces
» » » » » Présidence de la commission de l’UA: Dr...

Présidence de la commission de l’UA: Dr Venson-Moitoi promet cinq grandes réformes

2017-01-26T12:36:15+00:0013 Partages

Dr Pelonomi Venson-Moitoi, ministre des Affaires étrangères de la République du Botswana et candidate à la présidence de la Commission de l’Union africaine (UA), compte insister sur cinq grandes réformes, si elle est élue à la tête de cette institution panafricaine, indique un communiqué reçu ce jeudi à l’APS.

En premier lieu, Dr Venson-Moitoi veut faire du rôle du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), le bras de développement de la Commission de l’Union africaine (CUA), plus marqué, distinct et mieux défini en fonction des rôles des différentes commissions’’.

La Botswanaise souhaite aussi forger une plus grande intégration entre la CUA et les organismes régionaux pour assurer le partage régulier de l’information et la conduite des activités d’une manière plus efficace et plus rentable.

La candidate à la Commission de l’UA promet également de réintroduire des rapports d’activités lors des sommets annuels pour informer les membres sur le travail de cette institution sur la période précédant ce sommet et assurer la participation aux sommets régionaux et des visites de la CUA.

Elle dit par ailleurs vouloir suivre la mise en œuvre du sommet de Kigali sur le financement pour accélérer le processus et évaluer les autres mécanismes mis à la disposition de la Commission pour générer des revenus pour l’Union, y compris des discussions avec le secteur privé.

Selon Dr Venson-Moitoi, l »’Union africaine est particulièrement bien placée pour contribuer à jeter les bases de la réalisation du futur brillant de l’Afrique et atteindre les objectifs de Vision 2063″ (Agenda 2063).

« Ce n’est pas une tâche facile, cependant, il faudra l’intendance et la détermination, l’énergie et la persévérance, l’activisme panafricain, l’orientation vers les actions et la diplomatie ainsi que la capacité de parvenir à un consensus », insiste-t-elle.

Dr Pelonomi Venson-Moitoi est spécialisée dans la gestion de la fonction publique et l’analyse et la conception des systèmes administratifs.

« En tant que présidente de la CUA, je m’engagerai à promouvoir des pratiques qui visent à renforcer la quête africaine du développement démocratique. Je vais galvaniser le soutien de tous les États membres de la CUA pour assurer que, ensemble, nous défendons la gouvernance démocratique », a conclu Dr Venson-Moitoi

La ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la République du Botswana fait partie des candidats à la succession de la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini- Zuma, présidente sortante de la Commission de l’UA.

Sont également en lice, la Kényane Amina Mohamed, l’Equato-Guinéen Agapito Mba Mokuy, le Tchadien Moussa Faki et la Botswanaise Pelonomi Venson Moitoi.

L’élection aura lieu lors du prochain sommet de l’UA, les 30 et 31 janvier 2017, à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne.

APS

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • alassane Gueye
    26/01/2017 13:35

    bonne chance l ua a besoin de reforme approfondi

  • bonne chnce
    26/01/2017 14:05

    bonne chance

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL