Annonces
Annonces
» » » » » Présidence CAF : Malaise dans le camp du...

Présidence CAF : Malaise dans le camp du challenger d’Issa Hayatou

Des fissures sont en train d’apparaître dans le camp du Malgache Ahmad Ahmad, avec l’appel du gouvernement du Nigeria au président de la Fédération nigeriane de soutenir la réélection de Issa Hayatou à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF), jeudi à Addis-Abeba.

« Le gouvernement nigerian a ordonné par décret, au président de la Fédération nigériane de football (NFF), de soutenir la candidature de Issa Hayatou à sa réélection à la présidence de la Confédération africaine (CAF)« , a annoncé lundi une personnalité haut placée à la présidence, sous couvert d’anonymat, rapporte le site du quotidien sportif français, l’Equipe et repris par l’agence de presse sénégalaise.

« Cette source a précisé qu’une réunion présidée par le vice-président Yemi Osinbajo avait abouti à la prise de cette décision, afin de conserver les bonnes relations du pays avec le Cameroun, dont Hayatou est un ressortissant« , poursuit le site spécialisé.

Il ajoute que « les deux pays entretiennent de bonnes relations et ont récemment collaboré dans la lutte contre les attaques de Boko Haram« .

« Nous ne pouvons pas mettre en péril ces bonnes relations, c’est pourquoi nous avons intimé l’ordre à Pinnick de voter en faveur de Hayatou« , ajoute le même document.

Le président de la NFF, Amaju Pinnick, avait publiquement annoncé qu’il soutiendrait le seul rival d’Hayatou, le Malgache Ahmad Ahmad, dans la course à la présidence de la CAF.

Pays le plus peuplé d’Afrique, le Nigeria, en plus d’être une puissance économique, fait partie des pays les plus titrés du continent. La capitale fédérale nigeriane, Abuja, abrite également chaque année la cérémonie de remise du Ballon d’or africain.

Le futur président de la CAF sera connu le 16 mars à Addis-Abeba (Ethiopie), où aura lieu l’Assemblée générale de l’instance dirigeante du football africain.

En février dernier, trois fédérations à savoir les Seychelles, les Comores et la Zambie membres de la COSAFA (zone de développement du football en Afrique australe), ont déclaré qu’elles vont voter pour le président sortant de la CAF, Issa Hayatou, selon le site spécialisé « insideworldfootball ».

Ce serait contraire à la décision de la structure zonale de voter pour le président Ahmad, membre de l’instance de développement du football dans la zone australe.

Ce site, très au fait des informations des instances internationales avait publié un fac similé d’une lettre de la Fédération des Comores annonçant son soutien à Issa Hayatou.

En plus de l’élection à la présidence de la CAF, cette Assemblée générale prévue jeudi à Addis-Abeba, permettra d’élire des candidats au Comité exécutif de l’instance du football africain et des représentants de la CAF à la FIFA.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces