Annonces
Annonces
» » » » » » Pour une histoire de « Kheud », elle se fait...

Pour une histoire de « Kheud », elle se fait bastonner par son mari, elle le mord au sexe et le fait emprisonner…

Une histoire qu’on pourrait qualifier des plus insolites. Le tribunal des flagrants délits a appelé, hier lundi, à la barre, une affaire de coups et blessures volontaires entre un mari et sa femme. Le couple Sall en a fait rigoler plus d’un, dans la salle, selon l’Obs. 

Arame Fall, l’épouse, a porté plainte contre son mari Baye Mor Sall, pour coups et blessures volontaires avec une incapacité de travail de 15 jours. Les faits se sont déroulés le 06 juin dernier, vers 4h30 du matin, à Bène Baraque. Le mari qui reconnait avoir usé de la violence de confier que sa femme l’aurait poussé à bout: «  ‘Douma maral kéneu t… (je ne suis le lèche c… de personne’. m’a t-elle craché lorsque je lui ai demandé de réveiller ma nièce Diarra, pour le ‘Kheud’. Elle m’a traité de tous les noms d’oiseaux. D’ailleurs, pour se battre avec moi, elle s’est permise de changer d’habits« .

En effet, Arame aurait réveillé tous les membres de la famille, sauf la petite Diarra, provoquant ainsi la colère de son mari qui lui faisait comprendre que la fillette risque de ne pas tenir toute la journée sans le « kheud ». Déclenchant ainsi une dispute entre époux. Le mari ferme la porte de la chambre à clé avant de faire passer un sale quart d’heure à sa femme. La prévenue mordra son mari aux parties intimes et à la main gauche, lors de leur altercation.

« Je lui ai dit que ce n’est pas mon problème. Que je ne la réveille pas! Je me suis donc tournée pour donner à mon enfant ses médicaments. Comme il refusait de les prendre, je l’ai tapé. Ça n’a sûrement pas plu à son père qui a fermé la porte à clé. J’ai compris qu’il allait me taper.  Ensuite, il s’est jeté sur moi et a commencé à me battre. Sans l’intervention de son frère, Baye Samb, ce serait pire« , a expliqué la dame.

Le parquet a requis un mois de prison ferme, quant à la défense, elle a plaidé la clémence. Le délibéré sera donné demain, le 14 juin.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL