Annonces
Annonces
» » » « Pour qui se prend Abdoul Mbaye ? », Par El...

« Pour qui se prend Abdoul Mbaye ? », Par El Malick Seck

Le masque est tombé, mais en réalité il ne cachait plus rien il y a bien longtemps, depuis le premier jour où il a été tiré d’une ennuyeuse retraite pour faire de lui, à la surprise générale, Premier ministre du Sénégal. Le veinard s’est donc découvert de nouveaux talents de messie et de sauveur d’un pays « à la dérive ». Il insulte les politiciens à plus de 60 ans passés et pourtant il oublie que ce sont ces hommes et femmes qui ont fait de lui, de son frère et de leur père tout ce qu’ils sont devenus. Quand Abdoul Mbaye est rentré au Sénégal, c’est un décret pris par un politicien, le président Abdou Diouf en l’occurence qui a fait de lui directeur général d’une jeune banque d’Etat, la BHS et pourtant il n’était ni le plus talentueux, ni le plus brillant de son époque ou de sa génération.

Quand son jeune frère, Cheikh Tidiane s’est pointé au Sénégal, sans emploi, il a fallu encore un décret signé par les mêmes politiciens socialistes, aujourd’hui dans la coalition Benno, pour lui trouver son premier emploi dans une société d’Etat. Tout comme lui d’ailleurs, quelques années auparavant… Kéba Mbaye s’est toujours distingué comme le bien malin juge qui plaçait ses enfants dans les postes stratégiques de ce Sénégal des années 80-90 où il fallait avoir le bras long et être pistonné pour devenir quelqu’un. Sans la politique et les politiciens, Mbaye et family ne seraient rien devenus dans ce pays. Pas plus que cadre de banque ou cadre des télécoms. Comme des milliers de sénégalais anonymes, mais dignes.

Vous dites que les sénégalais ont été abusés par les politiques. Abus ! Oui, alors parlons-en. La plus grande agression contre les lois et la démocratie sénégalaise a été entérinée par ton père aujourd’hui au ciel. L’odieux changement de l’article 35 qui a changé la Constitution pour permettre à Abdou Diouf d’hériter du pouvoir sans passer par les urnes a eu comme principal complice, le bienveillant juge Kéba Mbaye. Du reste, en parlant de dévolution monarchique du pouvoir, la seule et unique fois que cela s’est passé dans ce pays, le tout puissant président de la Cour Suprême, Mr Mbaye Kéba, l’a entériné au mépris de notre loi fondamentale et des différends recours. Au mépris même de la paix sociale, car à l’époque si notre classe politique que tu dénigres tant aujourd’hui n’était pas responsable, le pays serait tombé dans un chaos indescriptible car l’époque, les années 80, s’y prêtait bien. Tout le discours qui a suivi cette forfaiture n’est qu’un simple prétexte pour se dédouaner. Les sénégalais avisés avaient compris la stratégie.

Monsieur Mbaye nous ressasse le mot éthique à tout-va. Ethique ! Oui, alors parlons-en. De l’histoire du Sénégal, il est pratiquement le seul ex-directeur général de banque englué dans de multiples affaires d’escroquerie, de faux en écriture, de blanchiment. D’ailleurs, lors de sa première inculpation, il a fallu la grande diligence du régime libéral, un autre politicien en tête, Abdoulaye Wade pour lui éviter un mandat de dépôt. La bande à Wade voulait empêcher une sacrée humiliation à cet enfant de son « ami »Kéba Mbaye. Dans ses affaires avec la justice il a beau se cacher derrière une responsabilité morale et non personnelle, mais il demeure que malgré le non-lieu obtenu dans l’affaire Diakité, que sa crédibilité a été sérieusement entamée.

Mais la grosse affaire pour laquelle, n’importe lequel d’entre nous serait déjà en prison, est celle qui l’oppose à son épouse, Aminata Diack. Cette dernière qui a été mariée à monsieur pendant près de 30 ans a été répudiée dans des circonstances que le Dakar mondain connait. Elle a eu la désagréable surprise de voir que son ex mari avait falsifié leur certificat de mariage où il s’était déclaré monogame sous le régime de la communauté des biens. Convoqué par la Dic, son passage devant les policiers a été lamentable et il a aligné des arguments tirés par les cheveux. Comment quelqu’un qui parle de vertu, de valeur et d’éthique peut commettre un tel trafic avec la complicité de quidams englués dans les rouages de la justice. Dans n’importe quel pays au monde, il serait envoyé au trou à la première découverte de cette falsification. On a envoyé des gens au bagne pour moins que ça. Falsificateur, voilà ce qu’est monsieur Mbaye, le nouveau monsieur éthique de la politique sénégalaise.

Abdoul Mbaye n’a jamais participé à un combat dans ce pays. Bien au contraire. Mais c’est une tradition familiale de ne pas se mêler des choses trop compliquées pour lesquelles la Nation réclame ses fils. Le courageux et téméraire, Kéba Mbaye a lâchement abandonné le peuple sénégalais en pleine tempête électorale en 1993. Refusant d’assumer ses responsabilités, il est parti au moment où tout un pays comptait sur lui pour annoncer des résultats qui sans doute allaient changer le destin d’un pays et de notre Nation. Au lieu de cela, il a préféré fuir ses responsabilités. On connaît la suite!

Les hommes politiques sénégalais, quoi qu’on en dise, ont fait de ce pays, le plus paisible d’Afrique. Une Nation où tous les citoyens naissent libres et égaux. Macky Sall, n’est en rien comparable à Abdoul Mbaye. Les études faites par l’actuel président ont été basées sur le mérite et non sur les passe-droits. On peut l’aimer ou pas, mais Macky Sall ne doit rien à personne. Il s’est battu seul, dans un dénuement total, mais avec de vrais parents qui ont élevé leur enfant à la sueur de leur travail et non avec des complots, pistonnage, trafic d’influence, mensonges et manipulations. Le père de Macky Sall n’a jamais fui ses responsabilités. Rien ne lui a été donné. L’actuel président s’est battu dans sa jeunesse, comme jeune étudiant, aux côtés de Aj, puis du Pds.

Contrairement à toi qui a préféré les lambris dorés du pouvoir et les délices dans une période où le Sénégal vivait une crise économique et sociale sans précédent. Macky Sall est devenu ministre après vingt ans de vie militante de la base au sommet. Il a fait tout un cursus dans l’administration et a gravi tous les échelons du pouvoir, avec tout ce que cela comporte d’incertitudes. Je le redis encore, on peut l’aimer ou pas, mais il a été avec ses frères du Pds, un vrai combattant de la libération du peuple sénégalais des mains de la classe dirigeante socialiste dont toi et ton frère ont largement profité. Il a fait de toi, son premier ministre, contre l’avis de tous ses collaborateurs. Il t’a aidé et soutenu, et aujourd’hui tu parles de lui comme d’un vulgaire personnage.

C’est un manque de respect notoire que nous n’accepterons pas. Un affront. Ce n’est ni élégant, ni loyal. Alors tu as dit que la politique donne des privilèges. Oui, bien sûr, mais toi et ton jeune frère en ont largement profité. Nous l’avons évoqué plus haut. Nous comprenons votre agitation depuis qu’avec fracas ton jeune frère a démissionné du poste de PCA de Senelec. Et toi également depuis ta défenestration du gouvernement tu ne cesses de t’agiter comme un bateau ivre. Alors, je dirais pour être simple que les privilèges t’ont fait perdre la tête.

Macky Sall est devenu président de la République, parce quoi qu’on en dise, c’est un enfant du pays. Un sénégalais normal, issu des tréfonds de cette Nation qui a été longtemps malmenée par une petite caste d’intellectuels qui ont longtemps utilisé le pouvoir comme moyen de promotion sociale. Macky Sall connaît le rythme du pays et c’est un enfant de la Nation qui n’a pas la double nationalité, qui n’a jamais renié ses origines sociales et qui s’est enrichi dans le respect des autres. Macky Sall est un digne sénégalais qui n’a jamais discuté des intérêts de la Nation, contrairement à ceux qui dans une compagnie de téléphonie adoubent les blancs pour des avantages indus. Nous savons tout! Vous êtes libre de faire de la politique, mais ne nous insultez pas. Vous n’avez pas la carapace aussi solide que nous. Défendez vos idées et votre programme, mais ne nous méprisez pas, ne nous manquez pas de respect. Nous vous attendons de pied ferme et nous vous montrerons qui vous êtes réellement au cas où vous ne le sauriez pas.

Par El Malick SECK, Journaliste et homme politique à Thiès

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces
Annonces

35 commentaires

  • d
    17/05/2016 11:13

    El Malick vous êtes pitoyable. Vous nagez dans le mensonge absolu. je ne suis allé au bout de l’article parce que l’introduction est répugnate. Abdoul Mabye est sorti d’HEC. Même s’il est pistonné, il avait plus que le profil et il est plus valeureux au plan académique que beaucoup d’autres. Comptez le nombre de sénéglais sortis d’ HEC vous en trouverez très peu. Idem pour Cheikh Tidiane sorti de Sup télécom. Y’en a t’il 5 à la Sonatel, je ne pense pas. l’adage ouoloff dit que le malfaisant ne dit pas la vérité; mais sème le doute. C’est vottre cas. Fenn bakhoul, médire est honteux aussi. Vous pouvez attaquer Abdoul Mabye comme vous voulez mais pas sur la base de mensonges éhontés

  • babacar niang
    17/05/2016 11:24

    je ne comprend pas nous somme dans quel monde (gor amatoul)

  • Keuz
    17/05/2016 11:29

    Ki khana Mbeur leu ?

  • DEUKHINE MBEUP
    17/05/2016 11:56

    Je me suis arrètè a obsever votre visage avant de lire le contenu de tes thiakhaneries !!! car un adage wolof dit ( lou neek tchi khool , fègne tchi kaanaam ) et ton visage surtout ton nez dit tout sur ta personne !!!! Je me rappelle d, une phrase de FEU KEBA MBAYE qui disait la meilleurs recompense qu, un père puisse donner a ses fils c, est une meilleure èducation !!!! Cher EL MALICK SECK , tu peut aboyer , miauler , meugler , beler , bref faire tout ce que bon te semble mais n, empechera pas de limiter LA GRANDEUR d, un homme comme ABDOUL MBAYE et incha Allah lii tchi kaanaam raawoul aay beut !!!

  • Reponse D
    17/05/2016 11:58

    A l’attention de D. Je ne suis pas tout a fait d’accord avec Mr Seck mais rappelez vous qu’Abdoul et son frère ne sont pas les plus intelligents au Sénégal. Dans ce Sénégal, sur le plan des études supérieures rekk, il faut rester humble rekk diamm amm.

  • dioppp
    17/05/2016 12:52

    VOUS etes un Cochon noir nonnnn ya gniawwww
    Seck vs pensez que les senegalais ont deja oublie vos cochoneries avec votre journal de merrrde et votre site pourie
    VOUS avez peut de will
    ABDOUL MBAYE POUR PRESIDENT 2019
    Sauve LE SENEGAL par la Grace de DIEU LE TOUT PUISSANT

  • Beaugars
    17/05/2016 12:53

    Au lieu de travailler vs tes la faire le « tseunet »2019 n’est pas lion

  • Elimane DIOP
    17/05/2016 13:21

    Desole Monsieur mais dire la verite est plus meritoire que quoi que ce soit.

  • Sam le pirate
    17/05/2016 13:26

    :( Khawma quels genres de diplômes ce Abdoul Mbaye a amassé et quelles grandes écoles il est passé mais ce qui est sûr est qu’un élève de Cp lit mieux que lui oralement un texte.Dama roussone,amone louma meti lole le jour où, en tant que premier ministre, il lisait de manière extrêmement lamentable, le contenu de sa politique générale devant des députés ébahis par mauvaise qualité de la lecture d’un homme de sa dimension. Abdoul, il n’est jamais trop tard pour apprendre ! :(

  • Pape famara
    17/05/2016 13:40

    El vous avez parfaitement raison c’est la triste réalité
    Le problème de ces soit disant cadre c’est MAKY parce que ce sont des fils de riche et MAKY fils de pauvre donc si il devenu président pourquoi pas eux c’est ça la vérité mais c’est Dieu qui donne le pouvoir et il la donner a MAKY pour le moment nite dé nago ndogal té geum YALA mais c’est des faramacon ils ne croient a rien que le pouvoir

  • Pape famara
    17/05/2016 13:41

    El vous avez parfaitement raison c’est la triste réalité
    Le problème de ces soit disant cadre c’est MAKY parce que ce sont des fils de riche et MAKY fils de pauvre donc si il est devenu président pourquoi pas eux c’est ça la vérité mais c’est Dieu qui donne le pouvoir et il la donner a MAKY pour le moment nite dé nago ndogal té geum YALA mais c’est des faramacon ils ne croient a rien que le pouvoir

  • Gueye
    17/05/2016 14:10

    Et toi tu te prends pour qui?

  • ndiaye makhou
    17/05/2016 14:29

    yaw c a toi kon demande pour ki.tu te prend voeux rien bufle noir que tu est tu est un ange moins le g je dit bien moins le gggggg

  • ISP
    17/05/2016 15:03

    Odieux comme texte! Et il ose signer « journaliste » à la fin. Ce texte n’ a d’égal que le visage et le caractère de son auteur.
    Beaucoup de contradictions car tantôt faisant l’éloge de la classe politique, pour qq lignes plus tard, la traiter d’élitiste. Erreur de parler d’enrichissement du président Sall car ca fait grincer les dents quand même ok! Ou encore cracher sur une nomination du poste de PM de Mr Mbaye pour ensuite glorifier le parcours du president Sall qui lui aussi a été nommé à coups de décrets (de la Petrosen à l’assemblée Nationale) par le même president Wade que l’auteur écorche en passant.
    En somme, quand El Malick (qui n’incarne point son nom) sort la mitrailleuse pour « tuer » une mouche alors tout le monde y passe. Couchez-,vous, si vous avez une fois diné avec Abdul Mbaye, vous risquez de prendre une balle dans le dos car même les défunts n’ont pas été épargnés dans sa diatribe.
    Je ne connais pas Abdul Mbaye personnellement, mais tout comme le président Sall ils ont tous les 2 connus un grand succès dans leur carrières respectives; Le premier nommé un banquier rompu et le second ingenieur et homme politique chevronné. Et l’auteur dans tout ça? Eh bien je ne le connais pas non plus mais j’ai vu son oeuvre la plus marquante: des sites « d’info » pardon, de ragots à contenu répulsifs, mensongers et calomnieux sans oublier pornographiques. Tiens tiens… qui se souviens de sa déculotte devant ses libérateurs après sa sortie de prison? Bref tout ce que je peux dire ici c’est que l’auteur vu son profil ne pouvait qu’écrire ce genre de bouse. Shall we expect any better?

  • Mbaye
    17/05/2016 15:14

    Dmoukharame you amoul ngor dioke naniou. Senegal deugue bou salete la.

  • Papefamara
    17/05/2016 15:37

    Vous pouvez ne pas être dacor avec EL mais il faut reconnaître qu’il fait partis des meilleur de son domaine et il le courage de ces idée

  • Moussa
    17/05/2016 16:14

    Le palais a acheter tout ces moutons de journalistes du Sénégal. Ce batard ne sais que insulté. Si les fils de keba mbaye n’étaient pas bien formé il serait pas pistone.Même ton conart président le plus du monde était aussi pistone par Wade kil a trahi. Quand on cherche un poste on le fait dignement.

  • Hiro Kawazaki
    17/05/2016 16:17

    Tellement obtus et complexé que vous n’êtes en mesure de distinguer la compétence devant le vide absolu. Continuez à dormir jusqu’en 2019, en passant qu’il n’y aura pas de candidat de taille face à Macky Sall.

  • leyipe
    17/05/2016 16:53

    c’est dur de pas tre instruit. J’entends par instruit quelqu’un qui a fait des tudes dignes du nom quelqu’un qui a taquine les belles lettres.Comparer le texte de seydou GUEYE celui d’el malick seck pour s’en convaincre. Seydou dit l’essentiel sans heurter les consciences et l’allusion au pre du banquier est nulle.

  • sow
    17/05/2016 16:54

    kii kamnako moy gewelou marem faye moo takh

  • pakiss Seck
    17/05/2016 17:11

    lirs de son procés il avait declinè son curcius scolaire au tribunal: il a dit-il fait la premiere et n a pu faire la terminale. ce Malick Seck a juste le niveau de la seconde et il se dit journaliste. Est ce donc la peine de lire ses ecritures ?

  • Avis
    17/05/2016 17:18

    Bonjour El Malick,

    J’ai l’impression qu’ au Sénégal on pratique le culte de la médiocrité! j’ai aussi la sensation qu’ on préfère les marionnettes sans ambition ni rigueur.

    On ne s’indigne pas qu’un vaurien crée un parti « cabine téléphonique » mais on crie lorsqu’un honorable Monsieur qui a relevé des Banques au bord de la faillite et aussi ancien Premier Ministre de la République du Sénégal se lève dans l’ambition de créer une véritable rupture.

    Et c’est vraiment dommage qu’un journaliste s’exprime ainsi comme si c’était un crime d’avoir un Père très respecté qui s’est bien occupé de l’avenir de ses enfants. Par ailleurs ces derniers ont eu le mérite de suivre la voie tracée par leur père.

    C’est vraiment dommage pour le Sénégal et l’ Afrique noire en Général.

    Cordialement.

  • Fama
    17/05/2016 17:28

    Excusez-moi… Mais ce n’est même pas la plume de ce genre de pisse copie…Respectez les journalistes SVP….L’auteur de cet article manque de témérité!!!! Dommage

  • Moussa Sane
    17/05/2016 17:30

    il est homme comme votre president MAcky

  • RASSOUL
    17/05/2016 18:41

    voila un donald TRUMP SANS SOU A LA SENEGALAISE.

  • El presi
    17/05/2016 19:01

    Un Malick qui se dise journaliste. A voir!Quel journalisme il fait ce simbe kat! Mon gas on te connais bien tu peux pas salir la peau de Monsieur Abdou Mbaye. Chaque jour que dieu fait tu confirme ce que tout le monde sait de toi. Tu es un grand menteur; un conard qui se cache derrire le journalisme pour se faire de l’argent. Une fois de plus cesse de menteur tu dis que contrevrits et sache que ni toi ni tous ce qui se sont lvs par peur pour essayer de salir l’image de M. Mb vous n’tes que des incomptents.M. MB a la confiance des sngalais trahis et deus par le rgime de Macky qui ne suit que la continuit de ce qu’il a hrit. piti pour toi vraiment. Avec Mr Mbaye on va rompre avec cette vielle bande de politiciens. On en est assez vous. Wait and see!

  • mbiidou
    17/05/2016 20:26

    Juste une question : toi et ton frre avez ou ont ???? Les commentateurs tontoulnema svp

  • amet
    18/05/2016 00:06

    ki khamoul bopam

  • kham lep
    18/05/2016 08:16

    Oh mon frere el.
    Tel pere tel fils . Toi qui ta mère était femme de ménage , ton pere qui trafiquait des fusils artisanaux pour les voleurs de thies , combien de temps il a séjourné a la mac de thies, ta soeur dieumb seck qui avait volé de l argent chez son cousin a dakar et ensuite avait disparu de la nature pendant presque 2 semaines, ton frère qui est un très grand truand pour ne dire que ça de ta maudite famille. Tu es devenu le teug gnegno dde macky sall

  • Julien
    18/05/2016 09:46

    Bob denard a la plume docile ou Madiambal koutti

  • Julien
    18/05/2016 09:58

    Mandiambal Bob denard a la plume docile, pauvres journaliste tu est irrécupérable wade avait raison de t’emprisonner mongole
    Koutti ENRAGÉS

  • s
    18/05/2016 10:02

    malick, sa kanaam gui nianga. Est ce que tu n’as pas la constipation ???? Ton nez a l’aspect d’un groin de cochon et vraiment tu ressembles à un gros porc noir tel qu’on en trouve dans le sine.ON T A PAYE COMBIEN POUR FAIRE CE TORCHON DE CUL ???

  • Ouss
    18/05/2016 10:56

    Tout ça parce que Abdoul Mbaye à crée un parti politique journaliste corrompu parce qu on à donner de l argent pour salir Abdoul Mbaye avec sa famille c honteux domou Adama dafa wara géré monsieur wakh deug té yalla takh ndakh souba amna

  • désolé
    18/05/2016 11:07

    Quand je vois des animaux commme El Malick j’ai envi de les tuer Walahil Hazim…

  • bb
    20/05/2016 12:03

    Il parait qu’il pue

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces