Annonces
Annonces
» » » » » Non versement de l’impôt des députés:...

Non versement de l’impôt des députés: Moustapha Niasse et son questeur au banc des accusés

Depuis la sortie de l’inspecteur des impôts et Domaines, Ousmane Sonko, qui a révélé que l’impôt des députés n’était pas versé au Trésor, les parlementaires sont dans tous leur état. Balayant d’un revers de main les accusations du secrétaire général du Pastef (Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité), les députés persistent et signent qu’ils paient leur impôt. « On paie l’impôt et c’est noté sur nos bulletins de salaire », se défendent-ils. Certains vont plus loin en accusant le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse et son questeur Daouda Dia qui n’ont pas fait le travail qu’il fallait pour reverser cet argent public dans les caisses de l’Etat. Ils révèlent même que le trésorier de l’Assemblée est en retraite depuis 2012.

Moustapha Niasse et son questeur accusés de négligence dans l’affaire de l’impôt non versé des députés. Selon un député interrogé par le journal l’As, le trésorier qui doit s’occuper de ces questions est en retraite depuis 2012. Ce qui ne saurait être une justification valable dans la mesure où l’Assemblée avait largement le temps de lui trouver un remplaçant. Et qui plus est, « les hommes passent mais les institutions demeurent ». Si on en est arrivé à cette situation particulièrement grave, c’est surtout à cause de la négligence des autorités chargées de retenir ces impôts à la base pour les reverser au Trésor public et les responsables sont le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse en tant que personne morale de la structure et le questeur, Daouda Dia, qui s’occupe des questions financières, sans oublier le Trésorier de l’institution », explique les sources du journal. Le député considère que « les plus hautes autorités du pouvoir législatif n’ont pas fait le travail qu’il fallait et sont donc responsables de cette situation ».

 

 

 

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • GM
    23/05/2016 11:07

    Ils doivent démissionner ces soi – disant représentants de la population. Ce ne sont que des nulards et voleurs ces gens. Jusqu’à preuve du contraire cet argent se trouve dans leur poche.

  • GM
    23/05/2016 11:29

    Ils doivent démissionner ces soi – disant représentants du peuple. Et ce qui est sûr est que cet argent n’est toujours pas disponible avec eux. L’OFNAC aussi doit aider le pays sinon c’est une complicité de leur part.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL