Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
» » » Nous autres Pikinois, disons oui a cette arène...

Nous autres Pikinois, disons oui a cette arène nationale, vecteur du développement

La rédaction La rédaction 2014-04-06T22:02:02+00:00 Partages
Nous autres Pikinois, disons oui a cette arène nationale, vecteur du développement
Annonces

Si Lat Dior Ngoné Latyr Diop Damel du Cayor était ressuscité, je suis convaincue qu’il ne s’opposerait plus, à la construction du Chemin de fer Dakar-Saint-Louis, les époques ont changé, les contextes sont différents, les intérêts autres.

Nous ne laisserons donc pas l’Histoire retenir de nous, que l’on eu à opposer une quelconque résistance à l’érection d’une Arène nationale multifonctionnelle, multidimensionnelle sur le terroir pikinois ; cette arène un joyau dans toute sa splendeur, que je compare à une belle et vertueuse fille que nous nous devons de courtiser, fiancer, épouser et conduire au domicile conjugal, merveilleuse, elle sera aussi féconde, je n’en doute.

Mon papa me disait, si un voisin a un arbre fruitier, il nous faudra prier pour que cet arbre grandisse, s’épanouisse, fleurisse, un jour ou l’autre, si ce n’est pour nous-mêmes, notre progéniture profitera d’un fruit mûr tombé par hasard, ou d’un segment d’ombre qui la protégera un jour de canicule des ardeurs du Soleil, raisonnons comme cela.

Je respecte les pourfendeurs de ce projet, ils défendent une cause, mais qu’ils pensent à toutes ces retombées financières que pourra générer ce projet, tous ces emplois acquis, ce grand Prestige pour Pikine, et comme je ne cesse de le rappeler, Pikine reste ce carrefour de civilisations, ce prolongement de la Capitale, ce mirador de banlieue où nous scrutons tous, l’essor de notre prospérité radieuse. Aïeule de Thiaroye, Parcelles et Guédiawaye, Pikine récapitule le Sénégal.

Ces défenseurs de l’environnement, ceux-là même qui sont contre une arène nationale à Pikine, doivent s’attaquer à ces agresseurs du littoral, ici, où poussent comme champignons des constructions qui ne respectent aucune norme, ils doivent s’ériger d’abord en gardiens contre ces tas d’immondices qui congestionnent nos rues.

Les gars ! Ne polémiquons pas sur ce sujet, un sursaut national doit nous pousser à taire nos divergences, nous interroger pour discerner avec notre cœur, la bonne graine de l’ivraie, la dimension de cet ambitieux projet doit nous rassembler dans l’essentiel, disons oui à l’érection d’une arène nationale à Pikine, le jeu en vaut la chandelle.

Ne nous limitons pas à chanter notre Pikinité, et comme le prônait Wole SOYINKA « un tigre ne proclame pas sa tigritude, il bondit sur sa proie et la dévore », Pikine nous observe, nous ne devons pas le décevoir, ne pas surtout, le livrer cru, à l’échafaud. Pensons à ce photographe anonyme, son appareil en bandoulière, à cette vendeuse de cacahuètes à l’affut, ce laveur de voitures, ce balayeur, etc. tout ce beau monde ayant comme dénominateur commun, Gorgorlu, en quête de dépense quotidienne, de subsistance.
Au moment de la construction de la tour Eiffel à Paris, beaucoup de protestations émanèrent de plusieurs personnalités, mais ce bijou ne fait-il pas, à présent la physionomie de Paris ? Cette arène implantée à Pikine, au-delà de sa symbolique, contribuera à coup sûr au développement de notre Commune. Qui dit mieux ?

C’est sûr que cette arène sera un modèle pour les constructions ultérieures en matière d’infrastructures, l’on dit aussi, qu’il va servir les autres disciplines, dans ce pays où les jeunes étouffent dans leurs quartiers respectifs en mal d’infrastructures sportives.

Je vous en prie, laissez cette arène germer sur le sol Pikinois, ce sol imbibé de la sueur de nos ancêtres, les générations futures vous en seront toujours reconnaissantes.
Duma magu xamonako, magu waxonako la , en tant que personne mâture, je ne dis jamais, je le savais, je dis toujours, je l’avais dit.

Mme Bineta BA
Présidente Observatoire Citoyen des Arts (OCART)
Tel 77 219 36 70
bbineta@gmail.com

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces
publicité
Articles connexes

Un commentaire

  • khalass
    06/04/2014 22:21

    C’est tout à votre honneur de défendre la cause de votre quartier. Et cela m’étonnerait d’ailleurs qu’il en soit autrement. Mais en défendant l’érection de cette arène à la place du technopôle vous ne pensez pas à l’intérêt général. Et moi mon avis c’est que l’intérêt général prime sur celui des pikinois. Et à y voir plus clair personne ne sera gagnant si un tel projet devrait aboutir. Aryen nationale oui mais à la place du technopôle non! Réfléchissez un peu et pensez à ce que vous privez des dakarois.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL