Annonces
Annonces
» » » » » Niarry-Tally: Un vigile de fast-food utilisait...

Niarry-Tally: Un vigile de fast-food utilisait les garçons mineurs « pour aller au 7e ciel »

Encore un cas de pédophilie et d’actes contre-nature sur des mineurs. Cette fois-ci, c’est à Niary Tally où un certain K. Bâ, vigile dans un fast-food du quartier, qui a jeté son dévolu sur des garçons mineurs. Ce dernier profitait du chômage technique des employés pour abuser d’eux en échange  de lait. 

Âgé de 21 ans, le jeune K. Bâ a choisi les garçons mineurs du quartier de Niarry Tally pour satisfaire sa libido. Interrogé par les enquêteurs du commissariat du Point E, le jeune garçon a déclaré qu’à chaque fois que les enfants lui demandaient de l’argent, il en profitait pour « aller au septième ciel ».

L’affaire a éclaté au moment où le commissariat du Point E a été avisé d’un cas d’abus sexuel sur trois mineurs. Une enquête qui a abouti à l’arrestation de A. Bâ qui est un employé dans un Fast-Food du quartier. Ce dernier utilisait du lait pour attirer ses victimes, en échange de rapports sexuels.

Devant les limiers du Point E, les victimes ont tous indiqué avoir subi à deux reprises les assauts du mis en cause et à chaque fois, il leur offrait du lait en échange. Cependant, le mis en cause n’a pas nié les faits qui lui sont reprochés, il déclare avoir profité du chômage technique du personnel pour recevoir les enfants dans le fast-food et abuser d’eux sur des nattes étalées à terre.

Contrairement à certains pédophiles, A. Bâ croisait les jambes de ses victimes et les pénétrait entre leurs cuisses jusqu’à éjaculation. « C’est Satan qui m’a égaré du droit chemin et l’irréparable est survenu à plusieurs reprises », s’est -il défendu. Des arguments qui ne l’ont pas empêché d’être déféré au parquet.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • Ndiaye
    10/08/2017 14:31

    Bi mom c’est du réchauffé. Ramenez du neuf please.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL