Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
» » Municipales : Macky Sall interdit toute alliance...

Municipales : Macky Sall interdit toute alliance avec l’opposition

La rédaction La rédaction 2014-04-08T12:23:27+00:00 Partages
Municipales : Macky Sall interdit toute alliance avec l’opposition
Annonces

Les cas de Dakar Plateau et de Fatick ont sans doute dicté le diktat de Macky Sall et de l’Alliance pour la République (Apr). Le week-end, le parti présidentiel s’est ligué avec des partis comme Rewmi contre le maire socialiste du Plateau Alioune Ndoye, et au Sine des alliés ont préféré un «ennemi juré», Sitor Ndour, contre l’Apr. Hier en Secrétariat exécutif national (Sen), Macky Sall a mis «solennellement en garde contre toute alliance contre nature à la base» et précisé que «toute liste constituée avec les partis de l’opposition est formellement interdite».

Cette pression du leader de l’Apr sur ses alliés commence à porter ses fruits puisque, tard dans la soirée, Le Quotidien a appris qu’à Fatick, le Socialiste Alphonse Codé Ndiaye n’exclurait plus de renoncer à son alliance avec And défar Sine (Ads) dirigée par le leader d’Elan. Dans tous les cas, dans un communiqué, Macky Sall appelle les responsables à travailler «conformément à la dynamique d’unité, d’ouverture, de générosité et de solidarité, options fondamentales qui ont permis la massification et l’implantation de notre formation politique depuis sa création». Le Sen de l’Apr poursuit : «Un tel impératif exige naturellement, de notre part et de celle de nos alliés, une solidarité sans faille, un esprit hautement responsable, le sens du dépassement en vue de la constitution de listes ouvertes, consensuelles et victorieuses, avant tout autre considération.»

L’Apr, qui a «pleinement mesuré les enjeux» des Locales,  confirme son option de «conforter la coalition Benno bokk yaakaar, socle de sa participation à ce scrutin». Une telle option impose «la discipline,  le dialogue et la concertation entre partenaires, qui partagent le même idéal de reconstruction du Sénégal». L’instance suprême des Apéristes condamne, sous ce rapport, «la violence sous toutes ses formes», car «contraire aux valeurs et à l’histoire du Parti». Dans la même lancée des Locales, le Sen exhorte «l’ensemble des superviseurs départementaux à finaliser le travail d’appui à l’unité et au consensus à la base et à déposer leurs rapports au plus tard le 15 avril 2014, délai de rigueur».

Annonces
publicité
Articles connexes

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces