Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
» » Mort d’un soldat sénégalais en Côte...

Mort d’un soldat sénégalais en Côte d’Ivoire, le 3e par accident

2014-04-10T12:19:17+00:00 Partages
Annonces

Le Soldat de 1ière classe Idrissa Badji du 14ième contingent sénégalais de l’ONUCI a succombé à ses blessures suites à un accident de la circulation survenu la veille lundi 07 avril 2014 à 20 Km de Yamoussoukro.

Le soldat de 1ère classe Idrissa Badji du 14ième contingent sénégalais de l’Opération des Nations Unies en République de Côte d’Ivoire (ONUCI) n’est plus. Selon un communiqué de la Directeur des relations publiques des Armées (DIRPA) daté d’hier, notre compatriote est décédé avant-hier mardi 8 avril 2014 à 03 heures à Abidjan, des suites d’un accident de la circulation survenu la veille lundi 07 avril sur l’autoroute reliant Yamoussou à Abidjan.

La source précise que le soldat Badji a eu un malaise et est subitement tombé du véhicule qui le transportait à 20 km de Yamoussoukro, au cours d’une mission d’escorte et de dépannage. Evacué à l’hôpital de niveau 2 de Bouaké, puis celui de niveau 3 d’Abidjan, il a succombé à ses blessures. Le soldat de 1ère classe Idrissa Badji appartenait au 2ième Bataillon d’Infanterie de Saint-Louis, indique le texte de la DIRPA.

Pour rappel, le contingent sénégalais de la mission onusienne en Côte d’Ivoire avait perdu aussi un Sergent-major du nom d’Idrissa Diop, le 27 septembre 2012, des suites d’un malaise à Yamoussoukro. Sous-officier de nature très calme, sérieux et entreprenant né en 1958, le Sergent-major Idrissa Diop avait intégré l’ONUCI le 21 octobre 2012. Il était marié et père de sept enfants.

Aussi, le vendredi 16 décembre 2011, un militaire sénégalais de l’ONUCI était décédé à la suite d’un accident de circulation sur l’axe Bouaké-Yamoussoukro. Il s’agit du soldat de 2ème classe Assane Sadio arrivé en Côte d’Ivoire deux mois auparavant, le 21 octobre 2011. Il était âgé de 44 ans, veuf et père de trois (3) enfants. Sa disparition portait à 55, le nombre de militaires de l’ONUCI décédés depuis le déploiement de la mission en avril 2004 en Côte d’Ivoire.

Articles connexes

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL