Annonces
Annonces
» » » » » Morcellement du parking stade LSS: le silence...

Morcellement du parking stade LSS: le silence assourdissant du ministre des Sports

Après une sommation d’arrêt des travaux de morcellement du parking du stade Léopold Senghor, les travaux ont repris le week-end dernier, à la grande joie des promoteurs. A l’origine de cet arrêt, un décret signé par le maire de la Patte d’Oie, sous prétextant que le contrat de construction était caduc.

Suite à l’arrêt des travaux de morcellement, de près de 4 mois, ordonné par Bamba Diop, les travaux ont repris le week-end dernier nous révèle le journal Le Quotidien. Prétextant la caducité de l’autorisation de construction, le maire de la Patte d’Oie avait ordonné l’arrêt immédiat des travaux. A cette époque ce dernier avait précisé dans la même foulée que si les concernés reviennent avec des documents légaux, il sera dans l’obligation de leur donner son aval. Chose faite depuis le week-end dernier avec la reprise de ces travaux de morcellement du parking pour un projet immobilier. « Les travaux on effectivement repris sur une partie du site en question. l’un des prioritaires m’a présenté un document légal venu du ministère de l’Urbanisme et j’ai signé l’autorisation de construire » a souligné Bamba Diop joint au téléphone par nos confrères du journal Le Quotidien. Avant de poursuivre « il y a plusieurs parcelles sur ce site et que sans doute les autres propriétaires s’attellent à réunir les document nécessaires auprès du ministère de l’Urbanisme pour obtenir à leur tour une autorisation de construire ».

De son côté, Matar Ba avait été, à plusieurs reprises, interpellé par la presse par rapport à sa détermination à s’opposer à toute forme de bradage du parking du stade. On aurait flairait des stratégies, de la part du ministre des sports, de saboter ce projet immobilier à travers des communiqués de presse et déclarations de sa part. Mais à la grande joie des promoteurs, il n’a pas obtenu gain de cause.

 

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • Verité
    27/05/2016 10:07

    ah il a bouffé

  • Sandaga-Rebeuss
    27/05/2016 12:10

    « sous prétextant »
    « l’un des prioritaires m’a présenté »
    « On aurait flairait »
    Cher rédacteur web, vous n’honorez pas la profession de rédacteur

  • fennak doul
    27/05/2016 12:47

    Yakamté doul rekk!!

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL