Annonces
Annonces
» » » » » » Migration clandestine, plus 525 pertes en vie...

Migration clandestine, plus 525 pertes en vie humaine en trois (3) mois

2017-03-18T16:42:26+00:000 Partages

L’Agence des Nations Unies pour les Migrations a lancé, mercredi 15 mars 2017, à Genève (Suisse), la campagne Aware Migrants, pour informer les migrants sénégalais et africains des dangers de la migration irrégulière.

Auparavant, la veille mardi, l’Organisation internationale des migrations (OIM), a mis à jour les informations sur les arrivées de migrants en Europe via la Méditerranée et le nombre de disparus en 2016 et 2017. Les chiffres font froid dans le dos tant la Méditerranée se transforme en cimetière de plusieurs centaines voire plusieurs milliers de candidats à l’eldorado européen.

19 653 migrants sont entrés en Europe en 2017 via la Méditerranée et 525 cas de décès ont étés enregistrés depuis le début de l’année 2017, donc en moins de trois mois, contre 482 morts entre le 1er janvier et le 14 mars 2016.

L’année dernière, durant cette même période, 152.701 migrants sont arrivés en Europe par la Méditerranée. La majorité d’entre eux est originaire du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Nigéria et de la Gambie, comme  en 2016.

C’est l’Organisation internationale des migrations (OIM) qui a ainsi mis à jour ses données, le 14 mars dernier, veille du lancement par l’Agence des Nations Unies pour les Migrations mercredi, à Genève (Suisse), de la campagne Aware Migrants (voir www.AwareMigrants.org).

Cette campagne vise à sensibiliser les migrants de 15 pays, principalement ceux d’Afrique de l’Ouest, de la Tunisie et d’Egypte sur les dangers de la migration irrégulière à travers le désert du Sahara, la Libye et la mer Méditerranée. Elle démarre dans les pays cibles et ceux de transit à travers les médias sociaux, la télévision et des spots radio. ( Sud quotidien )

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces