Annonces
Annonces
» » » » Les membres fondateurs de Wari dénoncent les...

Les membres fondateurs de Wari dénoncent les malversations de Kabirou Mbodjie

2017-03-06T10:53:06+00:0026 Partages

Les membres fondateurs de Wari sont revenus à la charge pour dénoncer les malversations de Kabirou Mbodji. Selon le communiqué, en août 2015,  Kabirou Mbodjie a été inculpé par le Doyen des juges, pour abus de biens sociaux sur réquisitoire supplétif du Procureur de la République.

« Cette inculpation fait suite à une plainte déposée par un des associés, Seydi Camara en octobre 2012. En avril 2013, un expert a été désigné par le Doyen des juges d’instruction du Tribunal de Grande Instance de Dakar. En août 2014, ce dernier a désigné un rapport sur Kabirou Mbodjie qui conclut un trou de 350 millions entre 2009 et 2012 non justifié. De façon incompréhensible, et au moment où on s’y attendait le moins, cette inculpation a été infirmée par la chambre d’accusation de la Cour d’Appel le 24 mai« , lit-on dans le journal Libération.

Dans ce même sillage, les membres fondateurs de Wari révèlent qu’« en 2013, M. Mbodji a procédé unilatéralement et illégalement à une augmentation du capital CSI( Wari) en passant de 50 millions à 500 millions FCFA, alors que la société avait une trésorerie nette excédentaire de plus d’un milliard. Et cette augmentation s’est faite dans le seul but de diluer les parts des autres actionnaires ». Selon toujours cette même source, c’est pour détourner l’opinion sur ses déboires au niveau de la justice que Kabirou Mbodjie a proposé à l’Anepej un projet utopique et farfelu, qui selon lui va permettre de générer 8000 emplois directs.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL