Annonces
Annonces
» » » Mankeur Ndiaye pour le respect de la libre...

Mankeur Ndiaye pour le respect de la libre circulation des biens et des personnes

2015-06-13T10:45:43+00:00 Partages

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, a prôné le respect de la libre circulation des biens et des personnes dans l’espace africain pour ainsi ‘’bâtir une intégration forte et réussie », tout en étant ‘’vigilant » sur la question de la sécurité.

Il s’exprimait. mercredi à Johannesburg. au sortir de la retraite des ministères des Affaires étrangères de l’Union africaine au cours de laquelle il s’est agi d’examiner plusieurs sujets dont celui des enjeux et des perspectives sur la question de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace africain.

‘’C’est un thème important si on veut bâtir une intégration forte et réussie, il faut que les personnes et les biens puissent circuler librement dans l’espace communautaire considéré », a-t-il expliqué.

Rappelant le protocole sur la libre circulation des biens et des personnes dans l’espace Cedeao, il a insisté sur la nécessité d’en faire la promotion au plan sous régional et africain.

‘’Aujourd’hui, il y a des obstacles sérieux à la libre des circulations, même des officiels, la question des visas est une question lancinante, (…) avec des procédures longues et compliquées », a Mankeur Ndiaye.
‘’Ce qui a été réalisé par la Cedeao est extrêmement important, et elle est l’organisation qui marche le mieux, si on la compare à d’autres organisations dans l’espace africain du point de vue de l’avancement du processus d’intégration ».

 »Les pays ont convenu, selon lui, durant cette retraite ministérielle de ‘’faire des efforts dans ce domaine. Donc il faut qu’on fasse des efforts tout en restant vigilant aux questions de sécurité ».

D’autres sujets ont été évoqués, notamment la réflexion sur le plan décennal de l’Agenda 2063.
Aps

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • CITOYEN
    13/06/2015 11:37

    C'est a cause de vos discours hypocrites et irresponsables que le grand banditisme et la haute cybercriminalité ont pris des proportions inquiétantes au Sénégal. Regardez comment les présidents mauritanien et gambien gèrent leur frontière. J'ai honte pour mon pays et ses autorités yambarr yambarr

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces