Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

» » » » » Mamadou Lamine Diallo : « Macky Sall...

Mamadou Lamine Diallo : « Macky Sall est loin d’être un patriote »

Cheikh Kandé Cheikh Kandé 2017-04-19T22:41:03+00:000 Partages
Mamadou Lamine Diallo : « Macky Sall est loin d’être un patriote »
Annonces

Mamadou Lamine Diallo, député et président du mouvement Tekki dit n’avoir trouvé aucun acte de patriotisme en Macky Sall dans la gestion de l’économie sénégalaise. Il animait, samedi dernier, à Dakar, une conférence publique sur les 5 ans de Macky Sall au pouvoir dans le cadre des activités mensuelles de l’Arcade dénommées «Samedi de l’Economie».

Le député, Mamadou Lamine Diallo, par ailleurs président du mouvement Tekki se dit scandalisé par le soi-disant patriotisme économique en bandoulière du président de la République, Macky Sall.

Il a fait cette déclaration, samedi dernier, lors d’une conférence sur le thème: «Macky   Sall, 5   ans  après: quel bilan ou les priorités institutionnelles du patriotisme économique», dans le cadre des activités mensuelles qu’organise l’africaine de recherche et de coopération pour l’appui au développement endogène (Arcade),  en collaboration avec la Fondation Rosa Luxembourg.

Pour lui: «le taux de croissance de 6,7% chanté urbi orbi par les tenants du pouvoir n’a nullement d’impact à la base.

Au contraire, la pauvreté ne cesse de grandir auprès des populations rurales et urbaines entretenant ainsi une misère sans précédente. Et ce, malgré les piètres efforts au plan social en termes de création d’emplois», a-t-il relevé.

A ce sujet, le président du mouvement Tekki, et non moins ancien cadre de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) dira qu’ «en 5 ans d’exercice, le président n’a créé que 25 000 emplois.

Et sur ce nombre, il faut inclure les 10 000 agents de sécurités de proximité déjà opérationnels contre 500 000 emplois promis pour son premier mandat de 7 ans.  Tout ceci, faute de politiques économiques cohérentes avec des objectifs mesurables, réalisables dans une temporalité avec des hommes et des femmes à la hauteur», a-t-il souligné.

A l’en croire, le président Macky Sall se cherche toujours. «De son tout premier ministre, Abdoul Mbaye, à Mohamed Boun Dionne, en passant par Aminata Touré, aucun d’eux dans leur déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale n’a,  de façon très précis, été capable de dégager les grandes orientations de politiques socioéconomiques». (Sud)

 

Annonces
publicité
Articles connexes

3 commentaires

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL