Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » Malgré le niet catégorique de Seydi Gassama...

Malgré le niet catégorique de Seydi Gassama d’aller à la DIC, le procureur maintient son invitation

2014-08-26T13:04:06+00:00 Partages

Le procureur de la République invite Seydi Gassama, responsable de la Section sénégalaise d’Amnesty International, à venir témoigner devant la Division des investigations criminelles (DIC), afin d’aider « à faire progresser l’enquête » sur la mort de l’étudiant Bassirou Faye.

Un communiqué transmis mardi à l’APS précise que c’est M. Gassama, « intitu personae qui est juste invité à témoigner pour aider à la manifestation de la vérité dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de l’étudiant Bassirou Faye ».

« Le souci de clarté et de transparence, qui anime les enquêteurs avec à leur tête le procureur de la République, nous amène à l’inviter à se rapprocher des éléments de la Division des investigations criminelles (DIC) pour apporter son témoignage et aider à faire progresser l’enquête », souligne la même source.

Le Procureur de la République rappelle avoir fait  »un appel à témoin », dans un précédent communiqué, « afin que toutes les personnes impliquées dans le meurtre de l’étudiant Bassirou Faye soient identifiées ».

« C’est dans ce cadre, explique-t-il, que l’étudiant Cheikh Dieng qui, dans une déclaration publique mettant en cause avec force détails quelques éléments de police, a été entendu ».

Le communiqué souligne que dans la journée du samedi 23 août 2014, en marge de l’Assemblée générale de la Société internationale des droits de l’Homme, Seydi Gassama a publiquement déclaré : « Les policiers ont été à l’université avec volonté manifeste et délibérée de tuer, de blesser et de détruire, ils ont reçu des ordres ».

Aussi, Seydi Gassama est-il invité « à se rapprocher des éléments de la Division des investigations criminelles (DIC) pour apporter son témoignage et aider à faire progresser l’enquête », selon la même source, invoquant « le souci de clarté et de transparence, qui anime les enquêteurs avec à leur tête le Procureur de la République ».

L’étudiant Bassirou Faye a été tué le 14 août lors d’affrontements entre étudiants et forces de l’ordre au campus de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar.

Inscrit à la Faculté des Sciences et Techniques, il a succombé à ses blessures, après avoir reçu une balle, lors d’une manifestation d’étudiants réclamant le paiement de leurs bourses.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces