Annonces
Annonces
» » » » Macky Sall pour l’assouplissement des...

Macky Sall pour l’assouplissement des procédures d’accès au crédit

2017-03-28T23:38:36+00:0035 Partages
La réforme de la gouvernance financière mondiale doit prendre en compte l’assouplissement des procédures d’accès au crédit pour le financement des projets de développement, a estimé mardi le président de la République, Macky Sall.
« La marche vers l’émergence requiert une bonne cadence, et surtout, de la persévérance’’, a dit M. Sall qui introduisait mardi, à Abidjan, une communication, à l’ouverture de la deuxième Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA), selon Aps.

En dépit des progrès en cours, a-t-il reconnu, il y a encore du chemin à faire et des obstacles à franchir, sur le chemin de l’émergence.

« Il faut un allégement et une simplification des procédures pour le financement des projets’’, a conseillé Macky Sall pour qui cela se fera dans le respect des règles de la bonne gouvernance.

Il a souhaité que « les travaux de cette conférence contribuent à la recherche de solutions pratiques et opérationnelles à ces questions critiques’’.

‘’Regardons nos procédures pour avancer dans la bonne gouvernance, mais aussi dans l’efficacité’’, a-t- ajouté à l’endroit des chefs d’Etat participant aux travaux.

Il estime qu’il faut sans doute travailler davantage à une meilleure mobilisation des ressources internes du continent africain.

Macky Sall estime également qu‘’il faut rationaliser les dépenses publiques, pour créer davantage d’espaces budgétaires et contribuer au financement du développement, par nos propres moyens’’.

« Nous devons chaque année faire un effort dans le financement de l’investissement national, en développant la création de chaînes de valeur pour la transformation sur place, des produits locaux’’, a prôné le président Sall.

Il s’est ensuite appesanti sur la lutte contre l’invasion fiscale. « Nous y travaillons avec le G7 et l’OCDE pour que la richesse paie l’impôt là où elle est créée’’, a t- il indiqué.

De ce point de vue, « les anciennes législations fiscales doivent être revues, pour permettre aux pays de disposer des retombées de leurs ressources. C’est un combat qui n’est pas simple mais que nous devons mener ensemble‘’, a-t-il concédé.

Il a par ailleurs estimé que « l’émergence demande aussi une prise en charge immédiate des couches vulnérable ». ‘’C’est bien là la dimension de l’économie solidaire et inclusive’’, a-t-il conclu.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL