Annonces
Annonces
» » » » » » » » Macky Sall appelle à la construction...

Macky Sall appelle à la construction d’infrastructures ferroviaires en Afrique

Macky Sall, a plaidé, mardi à Abidjan, pour le développement des infrastructures ferroviaires en Afrique, un moyen selon lui de soutenir l’émergence des pays africains.

« Nous ne pouvons pas nous développer sans les chemins de fer’’, a estimé le président Sall, qui présentait une communication à la deuxième Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA), ouverte mardi dans la capitale économique ivoirienne, rapporte l’envoyé spécial de l’agence de presse sénégalaise.

« Si la conférence d’Abidjan a une recommandation à faire, c’est de continuer à porter le plaidoyer pour le développement du chemin de fer en Afrique’’, a exhorté le président Sall selon qui ’’on ne peut pas se développer sans chemin de fer’’.

Le chef de l’Etat estime que ‘’l’on ne peut pas réussir le commerce intra-africain sans voies de communication, car le vrai transport de marchandises entre nos pays passe nécessairement par la voie ferroviaire, même si la route joue un important rôle’’.

Pour lui, ‘’ce sont ces infrastructures qui soutiennent l’émergence. On ne peut pas se développer sans qu’il y ait des routes mais surtout les chemins de fer’’, a insisté le président Sall.

Plusieurs chefs d’Etats et dirigeants d’institutions internationales étaient présents à CIEA, qui se veut une plateforme d’échanges sur les bonnes pratiques africaines en matière de mise en œuvre des plans d’émergence institutionnel, social et économique.

Outre le président Macky Sall, les présidents de la Guinée Alpha Kondé de la Guinée et du Liberia Ellen Jonshon Sirleaf sont venus assister à la rencontre au côté du président ivoirien Alassane Outttara.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • doudou ngom
    29/03/2017 13:37

    L’APR s’est à nouveau illustrée à Mbacké par une bataille rangée entre les militants ce
    25 Mars 2017, journée qui, paradoxalement, commémore l’accession du Président Macky Sall à la magistrature suprême.
    Cette nouvelle bévue est encore le résultat de l’amateurisme et du manque de professionnalisme de ces pseudos leaders politiques.
    Je m’adresse au président du parti, maintenant : « remettez le parti entre les mains de ceux- là qui vous ont fait gagné les présidentielles et les législatives passées. Ce ne serait que justice ».

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL