Annonces
Annonces
» » » » L’Ofnac demande au président de relever le...

L’Ofnac demande au président de relever le directeur du Coud de ses fonctions et de ne plus…

L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) a publié son rapport 2014-2015. Le document présenté, hier, pointe du doigt la gestion du directeur général du Centre des oeuvres universitaires de Dakar (Coud).

La sentence est sans appel. L’Ofnac demande au président de la République de relever le directeur du Coud de ses fonctions et de « prendre toutes les mesures utiles pour qu’il ne lui soit plus confié la responsabilité de diriger un organisme public. »

La structure dirigée par Nafi Ngom Keita, a identifiée de graves irrégularités dans la gestion du Coud. Il est particulièrement reproché au DgCheikh Oumar Hann de « détournement de deniers publics » dans la gestion de subventions octroyées à des individus qui travaillent pour le Coud et qui restent non identifiés. « Pour l’essentiel, ces subventions concernent des montants importants versés à des agents du Coud ou remis au régisseur, sans précision de leur objet », indique l’Ofnac.

« Les subventions devraient être versées à des personnes physiques ou moral extérieures au Coud. (…) L’octroi de subventions sans identification formelle des bénéficiaires est injustifiable dans une gestion budgétaire transparente », rappelle l’Ofnac.

« Relativement aux subventions sans bénéficiaires et en l’absence de pièces justificatives, les vérificateurs estiment être en présence d’un détournement de deniers publics dont les responsables sont le directeur du Coud qui a accordé ces subventions en l’absence d’autorisation du Conseil d’administration et le comptable public qui a accepté de procéder aux décaissements sans les pièces justificatives requises et sans que les personnes bénéficiaires soient connues », révèle l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption.

Par ailleurs l’Ofnac indique que le Dg du Coud à tout fait pour « empêcher l’exécution correcte de la mission de vérification » en usant de menaces, d’intoxication et interdisant aux agents du Coud de déférer aux convocations.

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • lokosso
    25/05/2016 11:35

    ce ne sera pas une première au COUD, rappelez vous Sada Ndiaye.Dans ce pays, plus vous faites des fautes et plus on vous nomme à des postes élevés.
    Le directeur du COUD a été avec Wade jusqu’au second tour puis il a transhumé à l’APR. Il est nommé juste pour que Ndioum soit APR, cela permet de recruter des militants et de financer des activités dans son patelin.
    Le DG de la LONASE a été nommé par Wade et à sa chute, il a migré vers l’APR, il est maire de Kanel et utilise les ressources de sa boite pour la politique; il parait qu’il est à la retraite depuis près de 2 ans mais macky le laisse à sa place.
    le DG de u COUD, quelle que soit la gravité de sa faute restera à son poste car le mérite ne veut rien dire ici, il faut être fils de.. ressortissant de … militant de… pour réussir ici. Vous n’avez pas besoin d’être compétent.
    Aucun de ceux dont la gestion a été blâmée n’a subi une quelconque sanction, pourquoi ce serait le cas maintenant?
    Mais aujourd’hui, ce qui se dégage du peuple est encourageant: le peuple sait que ce régime tue la démocratie, il a toujours des problèmes pour se soigner, et surtout obtenir justice car la pourriture gît en haut lieu. Cette démocratie tant vantée n’est pas vécue par le bas-peuple et sans surprise, on peut d’ores et deja prédire que l’opposition, dans sa diversité sera majoritaire dans la prochaine assemblée nationale, que macky le veuille ou non, la majorité silencieuse votera pour l’opposition pour lui montrer qu’il n’est pas dupe et qu’il en a marre de la façon dont les dossiers se gèrent.
    A la presidentielle, etant le moins mauvais des pretendants sérieux, il pourra gagner mais il n’aura plus de majorité parlementaire, quoi qu’il fasse.
    Croire que le peuple ne cogite pas, c’est ignorer la marche de la société. Le peuple compred et se tait, il agit quand c’est le moment et ce ne sont pas les diatribes contre macky émanant des opposants déçus qui l’influencent. Le peuple sait faire la part des choses et il l a toujours montré.

  • Pispa
    25/05/2016 15:52

    C’est très simple on ne veut pas d’un malhonnête dans nos services. et je pense qu’il sera vite démis de ses fonctions. Les sénégalais exigent même une ratissage complet.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL