Annonces
Annonces
» » » Ligue 1: Monaco s’amuse de Lorient et...

Ligue 1: Monaco s’amuse de Lorient et reprend seul la tête

2017-01-22T16:42:47+00:0023 Partages
Monaco (AFP) – Un très bon Monaco s’est largement défait d’une faible équipe de Lorient (4-0) et a repris la tête du championnat de Ligue 1 avec deux points d’avance sur Nice, dimanche après-midi au Stade Louis-II.

Cette victoire, qui entre dans les canons monégasques de la saison (64 buts inscrits en 21 rencontres de L1), démontre, si besoin était, que l’équipe de la Principauté jouera d’égal à égal contre le Paris SG (3e à trois points) dimanche prochain au Parc des Princes lors du sommet de la L1.

D’autre part, les hommes de Leonardo Jardim ont également bien préparé la demi-finale de Coupe de la Ligue, mercredi prochain contre Nancy, objectif majeur de la direction du club.

En face, si Lorient a effectué une deuxième période correcte, l’équipe bretonne, désormais dernière de l’élite à trois points du maintien, a montré des lacunes défensives inquiétantes.

Monaco débutait bien face à une formation lorientaise établie en 4-1-4-1 ayant l’intention de porter le danger dans le camp adverse. Malgré cette volonté, la différence de niveau entre les deux formations allait rapidement se faire sentir.

Un bon appel de Germain, suivi d’un centre de Mendy, de retour après quatre matches de suspension, offrait à Falcao une première opportunité (10).

Puis Germain plaçait une tête à côté (12), avant de voir le gardien Lecomte détourner sa pichenette (15). Lorient pliait, et allait logiquement craquer.

Sur un excellent centre de Mendy, Falcao remisait dans l’axe. Lecomte sortait mal. A l’affut, Boschilia effectuait une belle reprise du gauche, que le portier breton déviait dans ses buts (1-0, 24).

Comme souvent, Monaco appuyait après avoir ouvert la marque. Omniprésent dans l’entrejeu, Fabinho récupérait un ballon. Il donnait à Silva qui, après une percussion, décalait Boschilia. Le Brésilien, d’un plat du pied gauche entre les jambe de Lecomte doublait la mise et inscrivait son 8e but en 13 matches avec Monaco, toutes compétitions confondues (2-0, 28).

Le pressing des hommes de Jardim était encore payant avant la pause. Après une nouvelle récupération de Fabinho dans les pieds de Lautoa à l’entrée de la surface adverse, Falcao frappait sur le poteau. Le ballon revenait sur Germain, qui du plat du pied droit alourdissait la sanction (3-0, 37).

Celle-ci aurait pu être pire, avant la pause, si Moreira n’avait pas sauvé sur sa ligne une nouvelle tentative de Boschilia (44).

Furieux de la prestation des siens, Bernard Casoni effectuait, chose rarissime, trois changements à la mi-temps, sans cependant toucher à son dispositif tactique initial.

Cela ne changeait rien. Les Monégasques et leur pressing haut parvenaient à étouffer leurs adversaires à leur guise. Ainsi à l’heure de jeu, Ciani était pris dans une nasse composée de Sidibé, Fabinho, Silva et Germain à 30 mètres de ses buts.

Le premier repartait avec le ballon, lançait le dernier, qui d’une frappe entre les jambes de Lecomte inscrivait son deuxième but personnel (4-0, 59).

Dès lors, Monaco se contentait de gérer en attendant les deux échéances essentielles de la semaine prochaine contre Nancy et le Paris SG.

Résultats de la 21e journée de la Ligue 1 de football:

vendredi

Bastia – Nice 1 – 1

samedi

Nantes – Paris SG 0 – 2

Metz – Montpellier 2 – 0

Guingamp – Rennes 1 – 1

Dijon – Lille 0 – 0

Bordeaux – Toulouse 1 – 0

dimanche

Monaco – Lorient 4 – 0

(17h00) Saint-Etienne – Angers

(21h00) Lyon – Marseille

. reporté

Le Monégasque Valère Germain félicité par ses coéquipiers après un but contre Lorient, le 22 janvier 2017 à Louis-II

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces