Annonces
Annonces
» » » » » Ligue 1: Monaco décroche son 8ème titre de...

Ligue 1: Monaco décroche son 8ème titre de champion

2017-05-17T22:29:50+00:0055 Partages

Alors que le titre était déjà officieusement joué, Monaco a officiellement décroché son huitième titre de champion de France ce mercredi, en battant Saint-Etienne (2-0). La récompense d’une saison immense.

Cette fois, c’est fait ! Alors que le titre était déjà officieusement joué tant la différence de buts avantageuse de l’AS Monaco la mettait à l’abri d’un retour du PSG, Leonardo Jardim et les Monégasques n’avait pas voulu faire la fête dimanche, après la victoire contre Lille. Ils voulaient officialiser leur sacre ce mercredi, en obtenant le dernier point fatidique contre Saint-Etienne, en match en retard de la 31e journée. Les Monégasques, une nouvelle fois mis sur orbite par Kylian Mbappé (voir par ailleurs) ont réussi leur mission. Et Jardim, si méfiant et réservé, a enfin pu se lâcher sur son banc après le coup de sifflet final.

Pour valider son sacre, Monaco n’a pas livré son meilleur match, peut-être perturbé par le contexte, malgré toutes les précautions prises par Jardim. Après l’ouverture du score de Mbappé, Monaco s’est contenté de contrôler, sans presser outre mesure des Stéphanois amoindris par la blessure de Pierre-Gabriel à l’échauffement, et celle du jeune Habib Maïga, sorti après 21 minutes. Subasic, ancien de l’ASM salué durant toute la rencontre pendant le Louis-II, a eu quelques interventions à faire (34e, 55e) pour préserver l’avantage.

Monaco, dans de la gestion, a placé quelques attaques tranchantes, mais a parfois pêché par gourmandise. Si Ruffier a sauvé superbement devant Falcao (52e), le gardien était battu sur une superbe action collective de l’ASM, mais Germain a manqué le but ouvert (74e). Formé au club, Germain s’est repris en inscrivant le deuxième but à la dernière seconde (90e+3), sur un service de Lemar. Comme un symbole supplémentaire à cette saison extraordinaire.

Mbappé, rien à ajouter

Il devient difficile de trouver des mots assez forts pour décrire, match après match, les prestations phénoménales de Kylian Mbappé. Le prodige monégasque de 18 ans a encore ouvert la voie à l’ASM, en marquant un but qui restera gravé dans l’histoire du club. Lancé par Falcao à la limite du hors-jeu, l’international français a effacé la sortie de Ruffier d’un subtil crochet – anticipant que le gardien allait miser sur une frappe enveloppée à la Henry – pour conclure du gauche dans le but vide (19e). Bras croisé, sourire éclatant, il a fêté son but avec la joie d’un joueur de 18 ans dans la cour des grands.

Une minute plus tôt, il avait déjà manqué d’ouvrir le score sur une frappe puissante du droit, déviée en corner par le gardien stéphanois. Il a été de tous les bons coups monégasques, à l’instar d’une accélération dévastatrice qui aurait pu aboutir au but de Falcao (31e). «On essaye d’assurer le spectacle», a-t-il lâché à la pause sur Canal +, le sourire aux lèvres. Avec 15 buts et 8 passes décisives en 27 apparitions en Ligue 1, dont 16 titularisations, la tentation est de résumer la saison de Mbappé à ses folles statistiques. Mais le gamin est tellement plus impressionnant que des chiffres. Il est sorti, encore, sous une l’ovation du Louis-II.

Monaco rejoint Nantes

Avec ce huitième titre de champion de France, Monaco rejoint le FC Nantes dans la hiérarchie des clubs les plus titrés. Seuls Saint-Etienne (10) et Marseille (9) dépassent les Monégasques. Avec 92 points et 104 buts marqués, avant la dernière journée, l’ASM a réalisé une saison historique.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces