Annonces
Annonces
» » » » » L’homme suspecté d’avoir volé le...

L’homme suspecté d’avoir volé le dossier médical de Schumacher s’est pendu

2014-08-07T06:56:07+00:00 Partages

L’homme soupçonné d’être impliqué dans le vol du dossier médical du champion allemand a été retrouvé mort dans sa cellule.

 Un employé de la Rega (Garde aérienne suisse de sauvetage) suspecté d’avoir participé au vol d’une partie du dossier médical de Michael Schumacher (45 ans) lors du transfert de l’Allemand de l’hôpital de Grenoble vers Lausanne le 16 juin dernier a été retrouvé sans vie dans sa cellule. Un communiqué du Ministère public du canton de Zurich a confirmé l’information mercredi après-midi.

Le défunt qui niait les accusations bénéficiera de la présomption d’innocence

Placé en détention mardi, l’homme, dont l’identité n’a pas été révélée, a été retrouvé mort par les gardiens qui lui ont amené son petit déjeuner. La presse suisse avance que le suspect avait contesté toutes les accusations lors de sa mise en détention. Le procureur devait procéder à son interrogatoire dans la journée. Les premiers éléments de l’enquête indiquent qu’aucune autre personne ne serait impliquée dans les circonstances cette mort. Le Ministère public a terminé en annonçant qu’il ne fournirait pas d’autres d’informations et en précisant que le détenu décédé bénéficiera de la présomption d’innocence.

Dans un communiqué, la société Rega a affirmé être «profondément touché» par cette annonce. «Cet événement tragique nous laisse tristes et sans voix», indique le directeur de cet établissement, Ernst Kohler.

Ce cadre de la société chargée d’organiser le rapatriement du champion de Formule 1 hospitalisé pendant plus de cinq mois au CHU de Grenoble après une chute à skis dans la station de Méribel était suspecté d’avoir volé des pièces du dossier médical. Celles-ci furent ensuite proposées à des médias allemands, suisses et français contre de fortes sommes d’argent (58.000 euros). La police était parvenue à tracer l’IP de l’ordinateur utilisé par le voleur et la piste avait mené à un poste situé au siège de la société Rega, qui avait porté plainte contre X le 8 juillet

Le Scan Sport

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL