Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

+221 33 823 43 43

L’Etat du Sénégal et ses partenaires auraient beaucoup investi dans la vallée du fleuve Sénégal

Couly CASSE Couly CASSE 2017-04-11T21:33:37+00:0059 Partages
L’Etat du Sénégal et ses partenaires auraient beaucoup investi dans la vallée du fleuve Sénégal
Annonces

Les investissements de l’Etat du Sénégal et ses partenaires dans l’agriculture irriguée dans la vallée du fleuve, de 2014 à 2016, ont permis à la SAED d’être sur la voie de l’autosuffisance en riz.

Dans son bulletin d’informations générales de janvier 2017, la SAED met en exergue les projets du gouvernement dans la modernisation de l’agriculture, , a appris l’agence de presse sénégalaise.

Grâce à ces investissements, la société a pu aménager 8. 639 hectares de nouveaux périmètres, pour un montant global de 20,26 milliards FCFA et 2.803 hectares pour la somme de 17,14 milliards FCFA, indique le document.

Dans le cadre de renforcement du parc de matériel agricole et d’irrigation, beaucoup d’efforts ont été consentis par le gouvernement et ses partenaires.

A cet effet, un montant de 7 milliards 69 FCFA a permis l’acquisition de 178 tracteurs, de 37 moissonneuses batteuses, de 65 batteuses à riz-Asie et de 595 groupes motopompes, informe le bulletin.

Dans le cadre de l’amélioration de la conservation de produits rizicoles, 36 magasins de stockage d’un coût de 441,43 millions FCFA y ont été mis à la disposition des producteurs.

Dans ce volet toujours, 734, 92 millions FCFA ont été investis dans la fourniture et l’installation d’équipements électriques pour 8 grandes stations de pompage et 18 petites stations pour un montant de 98, 16 millions FCFA.

Le bulletin d’information fait état de la mise en œuvre d’une stratégie d’accompagnement et d’incitation à la production ayant permis de passer de 322.782 tonnes de riz paddy en 2013 à 438.337 en 2015, soit un accroissement de 36%’’.

Il y a aussi une augmentation de la capacité de transformation du paddy, qui est passé de 414.242 tonnes en 2012 à 601.678 tonnes en 2016.

L’augmentation des capacités de stockage est passée de 74.950 tonnes correspondant à 178 magasins pour la période 1965 et 2011, à près de 140.000 tonnes en 2016, soit 102 magasins supplémentaires, sur les cinq ans (2012-2016). L’augmentation moyenne annuelle s’élève à 12.867 tonnes.

Articles connexes

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL