Annonces
Annonces
» » » » Les Jambaar en Arabie Saoudite, oui Monsieur le...

Les Jambaar en Arabie Saoudite, oui Monsieur le Président, par Pr Demba Sow

2015-05-11T00:03:59+00:00 Partages

Depuis notre accession à la souveraineté internationale, notre pays le Sénégal a établi des relations diplomatiques très équilibrées avec l’essentiel des pays du Nord et du Sud. Le dynamisme de notre diplomatie est sans commune mesure avec notre poids économique et/ou démographique. Les différents chefs d’Etat qui se sont succédé à la tête du pays ont chacun à sa matière, inscrit leur diplomatie dans ce cadre tracé par Léopold Sédar Senghor. Le Sénégal, un petit pays, en voie d’émergence, compte dans le concert des nations. La voix du Sénégal est écoutée en Afrique, sollicitée en Europe, en Amérique et en Asie.

La force du Sénégal est aussi la qualité de son armée nationale dont le professionnalisme et le dévouement pour la cause nationale sont portés en bandoulière par tout Jambaar. Nos soldats ont montré leur bravoure, leur discipline, leur professionnalisme sur tous les terrains de maintien de la paix et de l’ordre. Combien de fois l’ONU a félicité nos soldats pour leur efficacité et leur professionnalisme dans les opérations de maintien de la paix ?

Ces deux forces du pays nous ont valu des satisfactions importantes en termes de coopération économique et militaire. Notre armée s’est bonifiée avec les multiples sorties de nos soldats et en termes de financement de nos projets de développement, nous récoltons régulièrement les fruits de notre diplomatie de développement.

Il est donc compréhensible que le Sénégal soit sollicité régulièrement sur le terrain diplomatique et militaire. C’est sur la base de ces considérations et en vertu des relations exceptionnellement bonnes et fraternelles entre le Sénégal et le Royaume de l’Arabie Saoudite que le souverain saoudien a sollicité le Sénégal pour sécuriser ses frontières dans le cadre du conflit au Yémen.

Face à cette demande d’un pays ami de soutien militaire dans un conflit complexe, le Président de la République, après certainement une analyse sans complaisance de la demande saoudienne mais aussi de la guerre au Yémen, a décidé de donner une suite favorable à la demande saoudienne.

Le Président de la République a ainsi pris, en vertu de ses pouvoirs constitutionnels, la décision d’envoyer 2100 soldats en Arabie Saoudite.

Pour informer les Sénégalais de façon transparente mais sans y être obligé, le Chef de l’Etat a dépêché son Ministre des Affaires Etrangères à l’Assemblée Nationale. M. Mankeur Ndiaye a délivré un message du Chef de l’Etat aux représentants légitimes du peuple, message dans lequel les raisons de la décision présidentielle ont été expliquées et explicitées dans un langage clair, précis et concis.

Beaucoup de Sénégalais approuvent la décision du Chef de l’Etat. Ces compatriotes estiment que le Chef de l’Etat a la mission et l’aval du peuple conformément à notre Constitution de défendre les intérêts de notre pays en toutes circonstances, d’honorer nos engagements et respecter notre réputation. Dans ce groupe de sénégalais en accord avec le Président, on retrouve les leaders des partis politiques parmi les plus représentatifs du pays notamment le PS, l’AFP et PIT. Le Président Ousmane Tanor Dieng a apporté son soutien sans réserve au Président Macky Sall et c’est un soutien important car Monsieur Dieng est un diplomate hors pair et un homme d’Etat de grande qualité.

Avant d’envoyer son ministre des affaires étrangères à l’Assemblée Nationale par courtoisie, le Président de la République avait préalablement informé les chefs religieux de sa décision d’envoyer des soldats en Arabie Saoudite pour soutenir ce pays ami du Sénégal dans la guerre au Yémen. Le Président avait obtenu le soutien et la bénédiction de ces chefs religieux qui sont incontournables dans la gouvernance de notre pays.

D’autres sénégalais contestent la décision du Chef de l’Etat d’envoyer des Jambaar en Arabie Saoudite. En résumé les arguments sont : le Yémen est un mouroir, il est loin du Sénégal, c’est une guerre entre l’Iran et l’Arabie Saoudite, c’est une guerre religieuse, on expose le Sénégal au terrorisme, on cherche un financement du PSE. Des partis politiques, qui mis en coalition lors d’une élection présidentielle, n’obtiendrait pas 5%, contestent aussi la décision du Chef de l’Etat.

Les arguments développés par ces contestataires ne résistent pas à une analyse sérieuse:

Le Yémen est un mouroir: Tous les champs de bataille et de maintien de la paix sont des mouroirs potentiels : Mali, RDC, RCA, Koweït, Casamance…. Nos soldats sont très bien formés et ils savent se défendre. On ne les démoralise pas par ce type d’argument. Leur sérénité est hors d’atteinte. Cet argument n’est pas crédible et donc irrecevable ;

Le Yémen est loin du Sénégal : La France est loin du Mali, les USA loin de l’Irak, la Bosnie loin du Sénégal. Le monde est un village planétaire. Cette façon de voir est d’un autre âge et on se demande comment un responsable peut-il tenir un raisonnement pareil en ce 21ème siècle ;

On expose le Sénégal au terrorisme : Rester à l’intérieur de ses frontières n’est pas une bonne stratégie qui met un pays à l’abri du terrorisme. Le Sénégal est contre le terrorisme. Sa diplomatie et son choix d’alliés et de partenaires le montre à suffisance. Le Sénégal respecte tous les pays et respecte leur choix politique mais en retour exige qu’on respecte ses choix politiques et stratégiques. C’est regrettable que des compatriotes indiquent à des pays pourtant amis, la voie à suivre pour déstabiliser le Sénégal.

Guerre religieuse: La guerre au Yémen n’est pas seulement religieuse. La voir sous cet angle est un raccourci qui empêche une analyse sérieuse. La guerre au Yémen est très complexe et elle peut constituer une menace pour les lieux saints de l’Islam que l’Arabie entretien- et protège. Ne serait-ce que pour ce risque, le Sénégal devrait intervenir. L’Erudit Ameth Khalipha Niass a publié une contribution que je recommande aux lecteurs. C’est un excellent document avec un rappel historique particulièrement intéressant ;

Financement du PSE : Cet argument n’est pas juste et est choquant. Le PSE n’a pas de problème de financement. Le Chef de l’Etat n’a besoin pour le PSE que l’engagement des Sénégalais, leur appropriation du plan. La dernière rencontre portant sur le bilan d’étape du PSE a montré que le Sénégal est en phase d’émergence. Nos Jambaar ne sauraient être à vendre. Aucun pays n’a leur prix ;

Guerre Iran-Arabie Saoudite : L’Iran est un pays ami. Le Sénégal n’est pas en guerre avec ce pays. La diplomatie sénégalaise travaille, sous l’éclairage du Chef de l’Etat, à fructifier davantage notre coopération avec ce pays musulman ami. Le Président Macky Sall est de façon certaine mieux outillé que ses contestataires pour mieux comprendre les subtilités du conflit. L’intérêt du Sénégal et de l’Iran est dans une coopération gagnant-gagnant. Si on interroge l’histoire on découvre facilement que le Sénégal et l’Iran se connaissent, se respectent. Arrêtons les hypothèses catastrophistes pour faire peur. L’Iran n’est pas l’ennemi du Sénégal. C’est un pays ami avec lequel le Sénégal est lié dans des projets importants de développement.

Les arguments développés par l’opposition significative sont tellement nuls et insensés qu’ils ne méritent pas de commentaires.

Soutenu par les principaux partis politiques du Sénégal  et par des personnalités engagées et crédibles, béni par les chefs religieux et les ONG islamiques, comment peut-on oser affirmer que le Président de la République est dans cette affaire seul face au peuple. Pourquoi donner plus de crédit à des partis politiques qui ne vont jamais seuls aux élections, à des analystes politiques ou politiciens qui ne sont pas qualifiés pour parler au nom du peuple ?

Le Président Macky Sall n’est pas seul. Il est fortement soutenu et encouragé dans sa décision d’envoyer 2100 Jambaar en Arabie Saoudite pour sécuriser les frontières de ce pays ami et non pour faire la guerre au Yémen.

En démocratie, la liberté d’expression est garantie. C’est le cas du Sénégal. Les gens sont libres de critiquer une décision du Président mais intellectuellement il n’est pas acceptable qu’un individu affirme véhément parler au nom du peuple qui ne l’a pas élu et qu’il n’a montré aucune représentativité particulière. Critiquer oui, chercher à convaincre les autres oui mais certaines affirmations ne sont pas intellectuellement et en démocratie honnêtes.

Dans la vie politique, des individus peuvent faire des analyses pour convaincre les populations mais dire qu’on parle à leur nom n’est pas juste.

La tradition au Sénégal est de soutenir le pouvoir dès lors qu’il s’agit de questions diplomatiques et/ou militaires. Le débat sur cette affaire est tellement vif que les gens se laissent dire des choses inutiles et dangereuses pour notre pays.

Le Président a décidé en vertu de ses pouvoirs constitutionnels. Par courtoisie et élégance républicaine, il a informé les Sénégalais de sa décision par la représentation parlementaire. Les 2100 Jambaar iront en Arabie Saoudite. Prions pour eux, prions pour que ce conflit se termine rapidement et bien.

Professeur Demba SOW

Professeur de Génie des Procédés Alimentaires
Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar
Département Génie Chimique et Biologie Appliquée

odemsow@yahoo.fr

Ancien Député

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces
Annonces

10 commentaires

  • Beugue Sénégal sama rew
    11/05/2015 06:39

    tout est bien dit. Le Sénégal a besoin des personnes comme vous qui expliquent bien les choses. merci beaucoup mr SOW

  • Dibor
    11/05/2015 07:10

    Voilà une autre personne tres mal informée qui fait une comparaison entre l'intervention de la France au Mali et la participation de l'armée sénégalaise au Yémen. il met à nu son manque irréfutable de connaissances géopolitiques.Qui sont derrière les djihadistes au Mali? le savez vous vraiment et pourquoi la France est allée la bas? certainement pas pour " aider " les maliens. Qui est derrière Boko Haram qui cherche à déstabiliser le Cameroun, le Nigeria, le Tchad? saurez vous répondre à cette question? ai su et vu de votre raisonnement, on comprend mieux pourquoi l'Afrique ne sera jamais libre, ne volera jamais de ses propres ailes. nous n'avons pas besoin de pantins à la solde des "nares" qui n'ont aucun respect pour les noirs et ceci le futur nous le dira que Macky SALL a tort de se fier de ces gens là…

    Vous pensez qu'en intervenant toujours à la demande de l'Onu dans des teatres d'opérations déstabilisant la majeure partie des pays africains, la voie des senegalais compte. Dans quel monde vivez vous? Vous pensez que nous sommes considérés? nous ne sommes rien d'autres que des subordonnées, des élèves qui obéissent à leurs maîtres sans avoir rien rien en retour, bien au contraire, que des morts. ce qu'ils nous donnent après chaque opération ne sont que des miettes par rapport à ce qu'ils emportent chez eux…

    Vous êtes naïf de penser que nous allons maintenir de bons relations avec L'Iran et ses alliés après cette bavoure de la part du président de la république. on ne peut aller dans une maison, massacrer les enfants qui sont la bas et prétendre être l'ami du père de ces memes enfants… cherchez l'erreur. ..

    dibsalane@hotmail.com

  • Dibor
    11/05/2015 07:19

    j'oubliais, ne pensez pas que toutes les réactions qui sont contre l'envoie des troupes sénégalaises au Yémen sont liés à des fins politiques… la majeure partie des réactions indignés sur le net sont l'oeuvre des personnes patriotiques comme mou même. Je suis apolitique. un simple paysan serère…

  • Dibor
    11/05/2015 07:26

    les tirailleurs sénégalais ont été aussi en France pour délivrer les français de l'occupation nazi, et c'est quoi le résultat? plus de 140 sénégalais massacrés à la mitrailleuse parce qu'ils demandaient tout simplement leurs dûs. c'est ça le professionalism de notre armée? vous êtes vraiment amnésique. ..

    Cette guerre au Yémen n'est pas la nôtre

  • sy sawande
    11/05/2015 07:45

    Bien parler didor je suis parfaitement d'accord avec toi

  • Madou
    11/05/2015 08:13

    Envoie tes troupes au Yémen et je te file une enveloppe remplie d'argent . j'appelle ça de la prostitution Basta !!!

  • absa
    11/05/2015 09:28

    dibor a tou dit

  • beuz
    11/05/2015 12:12

    parfois une vérité cachée peux vs conduire a de grave circonstance
    y'a combien de pays musulmans au monde pour quoi ne pas dire la vérité aulier de leurrer la population

  • Anonyme
    11/05/2015 22:49

    les hommes veulent vivre en paix , mais les politiciens , les affairistes , les militaristes ne nous laisserons jamais en paix, il faut toujours qu'ils nous donne un ennemi à détester . le yémen n'agressait pas l' arabie saoudite , pourquoi vouloir à tout prix , créer des risques de conflits , et ce sont maintenant les sénégalaise qui en font les frais, quoi que l'on en dise , la guerre et son cortège de mort , cela n'est en rien glorieux .

    de ce fait j'appelle aux concitoyens ki sont contre cet ingérence a multiples risques de faire quotidiennement matin et soir

    99 sallalahou alla mouhammadou + 99 sourate qorais pour bloquer cet envoie de jambaars

  • dac
    11/05/2015 23:52

    mais macky sall lui meme l a dit que lors de sa visite en arabie saouditele, le roi d arabie et lui meme ont discute du pse et les saoudiens soutiendraient le Senegal cessez de mentir. dire aussi que la majorite des senegalais approuvent cette decision this is a joke comme dissent les anglais. vous n etes pas honnete vous etes une honte pour les nobles journalistes qui font leur travail dignement. vous etes un frein pour le developpement du Senegal parceque vous redigez des fausses informations

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL