Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » » » Les ASP dans la circulation – Abus...

Les ASP dans la circulation – Abus d’autorité : Ces derniers ne semblent pas comprendre leur principale mission…

2017-08-13T12:37:54+00:00120 Partages

Depuis le lancement par le Gouvernement du Sénégal de l’Agence de sécurité de proximité (ASP), nombre de Sénégalais ne s’y retrouvent pas totalement. En effet, les Agents de sécurité de proximité (ASP), formés pour donner un gros coup de pouce aux forces de sécurité, surtout la Police et la Gendarmerie, semblent ne pas comprendre réellement leur principale mission.

Il est clair que tous les agents ne sont pas concernés, mais à vrai dire, certains commettent des actes qui poussent des citoyens à parler « d’excès » parfois incompréhensibles.

Et, les témoignages ne manquent pas pour ne dire font légion. « Un de mes amis à bord de son scooter a été arrêté par un ASP. Il n’a pas voulu s’arrêter. Mais, le gars a essayé de lui barrer la route. Il a foncé avant que ce dernier n’essaie de le faire tomber. Il a même failli perdre le contrôle de l’engin. Heureusement, plus de peur que de mal », raconte Pape Dieng, un jeune habitant le quartier de la Scat-Urbam. Un autre fait le même témoignage.

« Au lieu de laisser les vrais agents faire ce travail, eux essaient de le faire à leur place. Mais, je crois bien qu’ils ne comprennent pas leur mission. Car, la dernière fois, à bord de mon véhicule, un ASP m’a sonné de me garer pour me demander mes papiers. Ce que j’ai refusé. Il a insisté et s’est mis devant le véhicule alors qu’il n’est pas un agent assermenté de l’État. Il est impératif que le Gouvernement réagisse sinon, l’irréparable peut se produire », raconte Sidy Ndiaye, un homme d’une quarantaine d’années et travaillant dans une banque de la place.

Les exemples sont nombreux pour ne pas que plusieurs citoyens abordés par actunet clament la même chose et demandent à ce que l’État clarifie – à défaut de l’Agence – le vrai rôle de ces agents de proximité. S’ils sont envoyés dans les commissariats et autres brigades, il a été établi ceci  : « Nous vous avons envoyé les ASP pour assistance. » Tout simplement. En clair, leur vrai rôle n’est pas totalement clarifié. S’il est également que le gros de la troupe abat un excellent travail dans leur lieu d’affectation, l’on ne pas aussi nier que certains commettent trop d’excès. Un exemple de taille avec ce témoignage.

L’ASP, les trois frères, leur mère malade…

« Avec ma mère et mes deux frères, c’est à Louga qu’un ASP nous a arrêtés. Ce que nous fîmes sans problèmes surtout qu’il y avait des policiers. Il nous demande les papiers de la voiture. Mon frère lui dit à quel titre puisqu’il n’est ni policier encore moins un gendarme. Il nous crie dessus, nous créé des problèmes alors que notre mère est malade. Il invente une histoire qui nous a valu d’être retenus au poste de Police de Louga de 23 heures au lendemain à 14 heures. Imaginez la suite avec notre mère malade qui a même failli piquer une crise de diabète.

Donc, nous avons passé la nuit à la Police dans la grille et notre mère a dormi les yeux ouverts dehors. Ce n’est qu’après plusieurs interventions, nos propres témoignages que le chef a compris que nous n’avions rien fait avant de nous libérer. Comprenez que c’est assez grave surtout les heures de détention à cause de l’excès de zèle d’un ASP », raconte un jeune qui s’est dit très surpris du comportement d’un préposé à la sécurité de proximité.

Encore une fois, les exemples pleuvent pour juste dire qu’ils sont nombreux. Les témoignages sont les mêmes. Ce qui veut dire qu’il est important pour le très réputé patron de ladite agence, connu pour son expérience et ses compétences, de prendre des mesures idoines pour encore et encore renforcer quelques agents qui débordent « négativement » d’énergie.

Avec actunet

Annonces
Annonces

5 commentaires

  • Ahmed+Tidiane+DIOP
    13/08/2017 01:40

    Il faut qu’ils comprennent ce ne sont pas des agents assermentés, dobc n’ayant pas la même autorité qu’un agent de police,ni les prérogatives

  • Daouda kane
    13/08/2017 18:41

    Dans la circulation , un asp peut la réguler mais sous la direction d’un policier ou gendarme qui est assermenté . Un asp n’a pas droit à demander les papiers d’un véhicule à ce que je sache.

  • Hello
    13/08/2017 22:44

    Texte écrit dans un français incompréhensible. Une honte.

  • mouhamed M NDOUR
    14/08/2017 03:42

    Il est vrai que parmi les asp y a certains qui ne font pas correctement leur travail comme dans la police, la gendarmerie, ou la douane…Mais force est reconnaître que le gros du lot abat un travail extraordinaire malgré de maigre « salaire ».Et cela personne n’en parle.A mon humble avis il serait bien de leur fixer des objectifs clairs avec moyen tout en les payant des salaires décents et non des pecules aussi maigres.

  • dio
    14/08/2017 12:48

    sa necessite un de?bat public ce problme. je crois que c une alerte a? ne pas ngliger.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL