Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » » Législatives 2017-Guédiawaye: Aliou Sall et...

Législatives 2017-Guédiawaye: Aliou Sall et Bougazelly ne seront plus sur la liste…

2017-03-25T16:35:35+00:000 Partages

Il a coupé la poire en deux. En fin de compte, chaque partie y trouve son compte sur le choix du Président Sall. Mais les choses se compliquent, contre toute attente.

Pour mettre fin aux hostilités qui opposent son frère et le bouillant député Bougazelli, Macky Sall aurait jeté son dévolu sur deux membres fondateurs de l’Apr dans le département de Guédiawaye. Présents aux heures de misère politique et s’étant humainement et financièrement investis, le duo qui va diriger la liste de la coalition Benno Bokk Yakaar est connu pour son ancienneté et sa fidélité au leader de l’Apr.

Il s’agit de Néné Tall et du jeune Moussa Fall, un cadre travaillant au Port autonome de Dakar et militant à Golf Sud. Tous les deux, selon nos sources, entretiennent d’excellentes relations, même si leurs mentors politiques ne s’entendent sur rien. Néné Tall, Pca de la Lonase, est une inconditionnelle de Aliou Sall à qui elle est politiquement synchronisée. Sans ambages.

On l’a entendue récemment sur les antennes, réclamer la tête de liste pour le frère du chef de l’Etat. Et comme elle ne veut même pas voir en photo l’adversaire déclaré du maire de la ville, Néné Tall, présidente des femmes de l’Apr départementale- cette structure existe-t-elle encore ?- se nourrit de tout ce qui fragilise son camarade de parti. Macky Sall en voulant donc décaler son frère, comptait mettre la Pca de la Lonase en duo avec le député Seydina Fall alias Bougazelli.

C’est comme pétrole et essence. Et comme cette mayonnaise ne prendra jamais, il a fallu alors recourir au plan B, qui consiste à prendre les seconds des deux protagonistes et couper ainsi la poire en deux. De l’autre côté aussi, les bisbilles entre le jeune Moussa Fall et Aliou Sall ne sont plus un secret de polichinelle. Leur opposition est née du reproche faite à Aliou Sall de l’avoir écarté des listes lors des dernières locales remportées avec la manière par la coalition présidentielle. Seulement, si le Président pense avoir réglé le problème, d’autres plus épineux risquent de surgir.

Les principaux ténors de l’Apr au niveau des cinq communes d’arrondissement crachent de colère sur le « supposé » choix présidentiel pour les prochaines législatives. Du côté de la coalition présidentielle, le Parti socialiste, amené par l’octogénaire Aida Sow Diawara, maire de la commune de Golf Sud, attend encore de voir certainement les propositions. Au sein des socialistes, on a fini de dresser le portrait-robot du militant à investir à Guédiawaye.

De rudes batailles en perspectives. Ainsi, du côté d’Aliou Sall comme de Bougazelli,  on préfère pour l’heure ne pas commenter l’information. Du côté des femmes, de fortes têtes risquent d’entrer en rébellion. Des sources font état du cas de Ndèye Fary Diop, cette femme qui a tout donné au Président Macky « dès sa démission forcée de l’Assemblée nationale » jusqu’à la réalisation de son destin présidentiel. Un cas moral pour le Palais. Idem du côté des jeunes, où des « promotionnaires » du jeune Moussa Fall attendent encore de pied ferme le parti. C’est dire qu’à Guédiawaye, rien n’est encore définitif.

Avec dakarmatin.com

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • tin
    25/03/2017 20:33

    Que des mensonges

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces