Annonces
Annonces
» » » » » Le prix Houphouët-Boigny pour la paix de...

Le prix Houphouët-Boigny pour la paix de l’ONU récompense l’aide aux migrants

L’Unesco a souhaité saluer cette année l’aide aux migrants. L’Agence de l’ONU a décerné le prix Houphouët-Boigny pour la paix ce mardi 27 juin à Paris à l’ancienne maire de Lampedusa, Giuseppina Maria Nicolini et à l’ONG de secours des migrants en mer SOS Méditerranée.

Il s’agit d’un prix réservé à des personnes qui ont réalisé des choses extraordinaires selon Joaquim Chissano, le président du jury du prix Houphouët-Boigny.

Dans cette mer Méditerranée où plus de 50 000 personnes sont déjà mortes, Giuseppina Maria Nicolini et SOS Méditerranée sont deux lauréats qui ont réalisé un travail plus qu’extraordinaire, selon le président du jury. De concert, Ils ont sauvé des milliers de personnes et restauré la solidarité. Voilà donc la principale raison de ce prix bicéphale.

Si Giuseppina Maria Nicolini ne refuse pas ces éloges, l’ex-maire de Lampedusa, qui pendant cinq ans a accueilli des milliers de rescapés, s’est attristée que l’on puisse encore en 2017 considérer comme extraordinaire le simple fait de sauver des vies. Selon celle que l’on surnomme la lionne italienne : « sauver une vie, c’est sauver toute l’humanité ».

Une tâche à laquelle s’attellent chaque jour ses co-lauréats à bord de l’Aquarius. Aujourd’hui encore, le navire de SOS Méditerranée est en train de secourir près de 750 personnes au large des côtes Libyennes. L’ONG franco-allemande et italienne a, depuis son premier sauvetage en mars 2016, sauvé près de 20 000 personnes.

Avec Rfi


http://senego.com/wp-content/uploads/2017/06/onu.jpg http://senego.com/wp-content/uploads/2017/06/onu.jpg
Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL