Annonces
Annonces
» » » Le gouvernement exécute sa menace: Des lettres...

Le gouvernement exécute sa menace: Des lettres de réquisition envoyées aux enseignants

L’Etat du Sénégal a commencé à envoyer des réquisitions aux enseignants grévistes à Dakar et à l’intérieur du pays. Mais cet état de fait laisse de marbre les concernés. Ils sont déterminés à aller jusqu’au bout de leur lutte.

Le gouvernement du Sénégal n’a pas tardé à mettre sa menace à exécution. Selon le site Walfnet.com, par le biais des autorités administratives et des inspecteurs d’académie, des lettres de réquisition ont été envoyées à des enseignants grévistes. Ces cas de mesures ont été confirmés par le coordonnateur du Grand cadre. Joint, hier, par téléphone, Mamadou Lamine Dianté affirme qu’à Dakar et à Thiès, les inspecteurs d’académie respectifs ont «envoyé des lettres d’avertissement à leurs collègues». «Ces menaces sont restées vaines.  Car nos camarades et nos collègues que nous avons saisis affirment qu’ils sont sereins et ils ne sont nullement perturbés», souligne M. Dianté. Qui ajoute qu’à Khoungueul, le préfet a utilisé la gendarmerie pour envoyer des réquisitions, que l’autorité administrative lui-même a signées, aux enseignants.

«Nos collègues, eux aussi sont restés imperturbables. Ils disent qu’ils vont se soumettre aux décisions prises par leurs syndicats respectifs»,  indique le Coordonnateur du Grand cadre. Seulement, Mamadou Lamine Dianté, par ailleurs Secrétaire général du Saemss-Cusems a fustigé la procédure enclenchée par l’autorité départementale. «Pour les réquisitions, c’est le président de la République qui signe un arrêté pour qu’elles soient exécutées mais pas le préfet. Cela est une négation du droit de grève», dénonce-t-il.

Annonces
Annonces

9 commentaires

  • ndiefi
    28/05/2016 16:37

    allez travailler.vous donnez raison aux blancs qui disent et pensent que les noirs sont paresseux peu enclins a travailler et partisans du moindre effort.j’espere que macky aura le courage de vous couper le salaire car vous ne meritez pas autre chose.il n’y a qu’au senegal que des professeurs restent 4 voire 5 mois sana aller dans les salles de classe.ce qui me fait le plus mal on est en juin et ils vont bientot trouver un compromis.le gouvernement a la possibilite de regler le probleme une bonne fois pour toute.on coupe les salaires et on declare l’annee invalidee.mais ils n percevront plus les salaires jusqu’en septembre.il yen a qui ont fait des prets ala banque,d’autres qui ont leurs enfants a l’ecole privee,d’autres qui ont des dettes chez le boutiquier.d’autres qui ont des nattess.le probleme est vite regle.

  • kiné
    28/05/2016 16:53

    Tu ne sais meme ce que tu dis. Les prof sont des digne citoyens du pays,ils travaillent dans des situation difficile

  • charles
    28/05/2016 17:13

    Bonsoir, dommage que personne ne dit a MACKY SALL DE BIEN TENIR COMPTE DES ENGAGEMENTS PRIS.

  • Cherif
    28/05/2016 18:02

    Bonjour chers enseignants il faut savoir perdre dans un combat. Vous avez perdu ce combat parce que il a trop durè. Le temps à jouè en votre defaveur . Wolof Ndiaye a raison en disant que  » KOU MINE SA KHOULO YABLA » .Votre greve a trop duree et vous avez perdu votre base affective c est à dire nous la population sénégalaise parce que tout Simplement nous sommes des parents d eleves et la aussi Wolof Ndiaye a dit « SAMA BOP MALA GUEUNEUL DOU BAGNE NALA  » . Nous n accepterons pas de suivre votre raisonnement en sacrifiant nos enfants à votre place. Il faut savoir lire entre les lignes. Plus de 600 policiers ont été purement et Simplement radiés de la Fonction Publique en son temps et le peuple n a pas bronchè parce que il a donné à l État et à l État seulement l Autorite Regalienne. Vous êtes des père et mère de famille ne suivaient ces soit disant leaders qui du jour au lendemain peuvent changer de camps et rejoindre le pouvoir. Retourner au boulot est le seul slogan qui peut federer les parents d eleves que nous sommes. Vive le Sénégal Vive Les enseignants Vive LA RAISON

  • PMC
    28/05/2016 18:12

    Le Sénégal n’a jamais connu un régime aussi nul que celui ci.

  • Guelel
    29/05/2016 09:57

    Arrêtez de tenir certains propos contre d’honnětes citoyens que sont les enseignants.

  • ndary baba
    29/05/2016 15:21

    ils ne sont pas honnetes.celui qui est honnete,il merite ce qu’il gagne.
    celui qui est honnete accepte d’etre evalue
    celui qui est honnete ne va pas a la banque prendre son salaire sans aller a l’ecole
    celui qui est honnete ne rrfuse pas de travailler pendant 4 mois et percoit son salaire tous les mois.
    si l’enseignement est si difficile et les conditions si mauvaises demisssionnez

  • niagassoul
    29/05/2016 15:22

    si l’enseignement est si dur et les conditions si difficiles pourquoi vous ne demissionnez pas

  • Lamzo
    31/05/2016 14:03

    Chers compatriotes,
    Sachez que vous n’êtes pas plus patriotes que les enseignants, même si vous prétendez le contraire.
    Nous ne nous sommes pas plaint de la dureté de l’enseignement, une dureté que vous confirmez.
    Nous demander de démissionner c’est nous inviter à renoncer à nos droits. La radiation des 600 policiers n’est pas un exemple pertinent car radier 600 enseignants c’est fermer plus d’une trentaine d’école et mettre plus de 60.000 enfants dans la rue.
    Ensuite les enseignants font quand même partie de la société, ils entretiennent plus de 90.000 ménages, environ 1.000.000 d’âmes…
    Vous passez à côté de la vérité quand vous dites que les professeurs restent 4 mois sans travailler. S’agissant des grèves, nous n’avons pas observé plus de 20 jours de grève durant toute l’année, vous pouvez vérifier par vous-mêmes. En plus, le ministre et les IA l’ont confirmé en précisant que les examens et compositions se dérouleront à date échue.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL