Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » Le gouvernement a menti sur la production...

Le gouvernement a menti sur la production arachidière : Lumière sur les vrais chiffres de la campagne

2016-04-08T12:01:06+00:00 Partages

La gouvernement avait annoncé une production record d’un million deux cent mille tonnes d’arachides pour la présente campagne agricole. Un gros mensonge si l’on sait que que les données officielles démontrent que les huiliers et les exportateurs n’ont pas consommé le tiers de la production annoncée pour cette année. D’où la question de savoir où est partie ladite production record, alors que les paysans n’ont plus rien. Lumière sur les chiffres de la campagne à travers l’article du quotidien Le Quotidien d’hier Jeudi.

Les chiffres ne trompent pas. D’autant plus que ce sont des données officielles. Alors que la forte pluviométrie de la saison écoulée permet au Gouver­nement de déclarer que la production agricole a été très importante, on se rend compte que, à la fin du mois de mars, le total d’arachide collecté, aussi bien par les industries huilières du pays et les exportateurs, n’a pas atteint 300 000 tonnes depuis le début de la campagne.

Les chiffres publiés le 27 mars dernier par le Comité national interprofessionnel de l’arachide (Cnia), qui regroupe tous les acteurs de la filière arachide, indiquent que la Sunéor, qui avait prévu de collecter et traiter 300 000 tonnes d’arachide pour cette année, n’a pu en rassembler que 7146, soit 2% de ses prévisions. Et le fleuron de l’industrie huilière du pays n’est pas seul dans cette situation.

La Copéol qui elle, avait tablé sur 200 mille tonnes d’arachide en début d’année, n’a pu obtenir que 10% de ses besoins, soit 19 157 tonnes, ce qui n’est guère vraiment mieux par rapport aux 12 665 tonnes de la Wao, qui avait tablé sur 80 000 tonnes. Même la Cait, dont les ambitions étaient fort modestes avec 50 000 tonnes, n’a pu rassembler que 281 tonnes, un peu plus d’1%. En fait, toute la filière de trituration d’huile industrielle, n’a pu rassembler que 39 249 tonnes, pour des besoins estimés au départ à 630 000 tonnes. Cela ne fait que 6%.

Et il serait faux de penser, comme le disent les services du ministère de l’Agriculture, que si les industriels n’ont pu avoir des graines d’arachide, c’est parce que le producteur jugeait plus profitable de vendre aux exportateurs. Les données du Cnia démontrent que même les exportateurs ont eu du mal à trouver assez de grains pour faire leur bonheur.

Ainsi, les négociants chinois que l’on présente comme les responsables de tous les malheurs de la filière arachide nationale, n’auraient exporté, dans les circuits officiels retracés, que 69 957 tonnes d’arachide décortiquée. Ils sont suivis par les Vietnamiens, qui ont fait 36 702 tonnes. A eux deux, ces pays ont pu faire voyager plus de 98% de l’arachide sénégalaise exportée.

Après eux, viennent les autres pays, dont aucun n’a pu atteindre un millier de tonnes d’arachide exportée. Il s’agit de l’Indonésie, le Maroc, le Congo Brazza, l’Egypte, la Malaisie, le Mali et la Côte d’Ivoire. Le montant cumulé de toutes ces exportations est de 108426 tonnes d’arachide décortiquée, soit 216 851 tonnes d’arachide coque. Si on les ajoute aux données des huiliers, on atteint les 256 100 tonnes annoncées en début de cet article.

Et déjà, on sait que, si les industriels come la Suneor envisagent déjà de mettre le personnel en chômage technique prolongé, beaucoup de paysans commencent à scruter leurs greniers avec appréhension, car l’argent des exportateurs s’est, dans la plupart des cas, déjà épuisé, alors que les problèmes n’ont pas pris fin.

Dès la fin de l’hivernage, les services du ministère de l’Agriculture avaient annoncé une production record d’arachide, qu’ils avaient estimée à près d’un million et deux cent mille tonnes. On se demande où est passée toute cette production, quand les huiliers peinent à trouver de l’arachide, et que les paysans n’ont plus rien.

Annonces
Annonces

8 commentaires

  • SAMBAAY BATHIE
    08/04/2016 12:44

    Encore des Alioufamaries!Il faut arrter de chercher faire feu de tout bois.Il ne se passera rien de sinistre dans ce pays.

  • nekhfall
    08/04/2016 15:21

    mai faut pa mentir au peuple

  • Viviane Vérité
    08/04/2016 15:28

    Cet article n’a pas sa place ici et Senego ne mérite pas qu’on ternisse son image à cause de considérations inqualifiables. Il est important de savoir ce qui se cache derrière la publication de cet article du journal Le Quotidien, d’autant plus que c’est une édition d’hier.
    Pourquoi ce Aliou Fama cherche à descendre le Minitère de l’agriculture?
    Qelles sont les vraies motivations de ces Alioufameries?
    Quand l’alimentaire prime sur le professionnalisme, il y a vraiment problème.

  • CISSKO BARBU
    08/04/2016 15:35

    Cet article n’a pas sa place ici et Senego doit prendre ses responsabilités devant des Alioufameries inqualifiables. Que cherche ce journaliste ALIOU FAMA? Pourquoi a-t-il publié cet article d’hier?
    C’est méchant et malhonnête. JALOUSIE QUAND TU ME TIENT…Il faut parler de la prochaine campagne. Les chiffres sont déjà vérifiés et validés par la FAO

  • Alpr
    08/04/2016 16:21

    Ce journaliste est trop faible.Il ne sait même pas comment est structurée la filière .les données dont déjà validées par les organismes internationaux

  • Aloukagne
    08/04/2016 17:42

    Macky passe son temps à mentir sur tous les chiffres pour doper le taux de croissance. Malheureusement pour lui, il y a des sénégalais patriotes qui savent dénicher tous ces faux chiffres. Je comprends pourquoi ils ont récupéré Moubarak Lo; c’est un professionnel, il va les aider à tripatouiller les chiffres qui ressembleront à du vrai.

  • fafa
    08/04/2016 18:16

    Bah pourquoi il n’a pas sa place pourquoi ne pas dire la vérité à la population pourquoi l’État ment à la population c’est qui n’est pas normal pourquoi inventer les faux chiffres alors que la réalité est ailleur

  • SENEGALAIS
    08/04/2016 18:25

    DEPUIS LE DEBUT, NOUS N’AVONS QUE DES MINISTRES MENTEURS QUI S’AGGRIPPENT SUR DES CHIFFRES TOUJOURS ERRONES. C’EST DOMMAGE.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL