Annonces
Annonces
» » » » Le devoir de nous en dire plus… (Par Amadou...

Le devoir de nous en dire plus… (Par Amadou Tidiane Wone)

2017-07-08T16:34:41+00:000 Partages

À la Une de Dakaractu, site internet d’informations, un gros pavé vient d’être jeté dans la mare. Ainsi, et selon Monsieur le Ministre Conseiller Spécial en charge de la communication du Président de la République El Hadj Hamidou KASSE, il y aurait une lettre de l’Emir du Qatar au sujet de ce qu’il est convenu d’appeler désormais l’affaire Karim WADE. Ce qui n’est donc plus un secret d’Etat vient de  tomber dans le domaine public. En conséquence, les militants de la démocratie dans notre pays doivent exiger la publication de cette lettre sans attendre. Les questions qui nous interpellent à ce sujet sont les suivantes: Que dit la lettre de l’Emir du Qatar?

Quelles arguments, juridiques et moraux, y ont été développés pour convaincre le Président de la République, là où tous les Chefs religieux et autorités morales du Sénégal n’auront, manifestement, pas réussi à obtenir la mansuétude présidentielle?

Quels engagements, explicites ou implicites, auraient été pris par les différentes parties au dossier pour obtenir la « grâce » présidentielle et l’organisation du départ et du séjour de Karim Wade à Doha?

De quel droit d’ingérence s’est prévalu l’Emir du Qatar pour ramer à contre-courant d’une décision de la Justice de notre pays fut-ce en sollicitant une grâce?

Je suis personnellement et, en tant que citoyen sénégalais, en droit d’ attendre des autorités de la République des informations, dans la transparence la plus totale, sur un dossier qui aura coûté cher au contribuable sénégalais et mobilisé les énergies des services publics de l’Etat pendant plusieurs années. À quelles fins?

Nous avons un besoin impératif de savoir! Les autorités ont le devoir impérieux de nous en dire plus.

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • xodia
    08/07/2017 18:00

    Ne vous fatiguez pas Monsieur Wone, ces gens vivent du mensonge

  • madou
    11/07/2017 19:19

    Merci pour votre contribution qui mériterait que le peuple sénégalais demande que l’Etat rend compte. Nous devons savoir. Je pense la population doit exiger une explication.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL