Annonces
Annonces
» » » Le boucher vendeur de viande d’âne mouille...

Le boucher vendeur de viande d’âne mouille des agents de la SOGAS

Le boucher arrêté dans l’affaire de la vente de viande d’ânes a été déféré au parquet. Lors de son audition, il a fait des révélations qui mouillent des agents de la SOGAS ( Société de gestion des abattoirs du Sénégal).

L’homme qui a été surpris en train de dépecer un âne au Technopole se nomme Babacar Sarr. Âge de 54 ans, ce boucher a été arrêté par les gendarmes de la brigade de Yarakh mardi dernier. Il était avec 4 autres personnes, mais ces dernières sont parvenues à semer les pandores. Il a été déféré au parquet de Dakar depuis hier pour abattage et vente de viande impropre à la consommation. Selon les sources du quotidien l’Enquête, le bonhomme n’a pas été avare en révélations au cours de son audition. Il a expliqué en détails comment lui et ses amis s’y prenaient pour se procurer les ânes, les tuer avant de vendre la viande. Avec son équipe, ils achetaient les ânes vivants au niveau de la SOGAS ( Société de gestion des abattoirs du Sénégal). Une fois les ânes en leur possession, ils les transportaient au Technopole à bord de taxis clandos. C’est là qu’ils les abattaient et les dépeçaient.

Après cette basse besogne, révèle le chevillard, ils retournaient à la SOGAS. Avec l’aide de certains agents de la société, ils parvenaient à écouler la viande d’ânes mélangée à celle de boeufs, chèvres et moutons. Babacar Sarr confie qu’ils vendaient le kilogramme à 700 f ou 800 f cfa.

 » Nous avons des clients un peu partout : à l’intérieur comme à l’extérieur de la SOGAS. La viande était désossé pour faciliter l’écoulement. Nous avions un point focal à l’intérieur ( un des 4 individus qui se sont sauvés) qui se chargeait d’acheminer les ânes à bord de taxi clando. Après le dépeçage, c’est lui qui se chargeait de l’écoulement aussi « , dit Babacar Sarr

Le bonhomme raconte aussi qu’ils vendaient les peaux des ânes à des chinois moyennant 3500 f cfa. Le chevillard ajoute qu’ils s’adonnent à cette pratique depuis des mois.  » Je ne peux pas compter le nombre de fois que nous faisons ce business. Notre clientèle est diversifiée « , ajoute le chevillard.

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • diadia
    21/05/2016 17:42

    A vrai Domeram nguen yow Ak gni daw Ak gni nek seras Ak GNU si biti yeup yena yam lay la ha ilala

  • charles
    22/05/2016 11:20

    Les chinois c’est pour ça en france on parle de chinoiserie. Ils vont tout faire au SÉNÉGAL :avec cette cooperation entre la CHINE ET LE SÉNÉGAL ,IL FAUT SAVOIR QUE LE CHINOIS MANGE TOUTE VIANDE:CLIENTS, CHAT,SERPENT, ARAIGNEE, VER DE TERRE, CAFARD TOUTES FORMES DE VIANDE ET LES TURQUES ESCROS EN COMMERCE ILICIDE LE SÉNÉGAL EMERGENT EST BIEN PARTI. L’ETAT S’EST TOUT BIENTOT DES ABATTOIRS POUR LES ANES AU SÉNÉGAL. POURQUOI PAS DES ELEVEURS DE SERPENTS MACKY EST POUR 200000 EMPLOIS OK BONSOIR BOULOT.

  • charles
    22/05/2016 11:23

    Les chinois c’est pour ça en france on parle de chinoiserie. Ils vont tout faire au SÉNÉGAL :avec cette cooperation entre la CHINE ET LE SÉNÉGAL ,IL FAUT SAVOIR QUE LE CHINOIS MANGE TOUTE VIANDE: CHIEN, ,CHAT,SERPENT, ARAIGNEE, VER DE TERRE, CAFARD TOUTES FORMES DE VIANDE ET LES TURQUES ESCROS EN COMMERCE ILICIDE LE SÉNÉGAL EMERGENT EST BIEN PARTI. L’ETAT S’EST TOUT BIENTOT DES ABATTOIRS POUR LES ANES AU SÉNÉGAL. POURQUOI PAS DES ELEVEURS DE SERPENTS MACKY EST POUR 200000 EMPLOIS OK BONSOIR BOULOT.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces