Annonces
Annonces
» » » » Le bon déroulement des examens du CFEE et de...

Le bon déroulement des examens du CFEE et de l’entrée en 6-ème salué à Tambacounda

2017-06-20T18:51:04+00:000 Partages

L’inspecteur d’académie Alassane Niane et le gouverneur de Tambacounda Elhadji Bouya Amar ont salué mardi, le bon déroulement des examens du CFEE et de l’entrée en 6-ème dans la région, où plus de 13.000 candidats planchent pour deux jours sur les épreuves.

Ce bon déroulement des examens tient au respect des instructions données à l’administration scolaire et au respect des engagements pris par les collectivités locales, lors d’une rencontre préparatoire au début du mois, a dit Alassane Niane, rapporte l’agence de presse sénégalaise.

M. Niane faisait partie d’une délégation qui a fait le tour de quatre écoles, dont deux dans la commune de Tambacounda et deux autres à Sinthiou Malème et Koussanar, dans le cadre de la traditionnelle tournée conduite par le gouverneur dans des centres d’examens.

Cette année l’administration a innové en élargissant la visite au delà la commune chef-lieu de région. Après les écoles Batou Diarra et Saint-Joseph dans la commune, le cortège a fait cap sur Mansa Kaly Oualy de Sinthiou Malème et Kouman Sané de Koussanar.

Les épreuves se passent ‘’sans problèmes’’ dans la région où 13.440 candidats répartis entre 85 centres d’examens iront pendant ces deux jours à la recherche de leur premier diplôme scolaire.

‘’Toutes les instructions données ont été appliquées, les enseignants ont répondu aux convocations’’, a relevé l’inspecteur d’académie, précisant que ‘’cette année dans l’ensemble des quatre départements, on n’a constaté aucun manquement’’.

Contrairement à l’année dernière où les copies avaient été en manque, les copies des épreuves sont suffisantes, cette année, a-t-il ajouté, soulignant que ‘’tout se passe bien, sur le plan technique’’.

Concernant des candidats rejetés par le passé, faute de pièce d’état-civil, cette situation a été ‘’dépassée’’, puisque les autorités académiques ont instruit, dès janvier tous les directeurs d’école, d’inscrire tous les élèves qui n’étaient pas enregistrés à l’état civil.

Pour ce qui est des absences notées, elles sont le fait ‘’surtout’’ des candidats libres qui s’inscrivent et qui ‘’au dernier moment, se font désirer’’, a-t-il expliqué, notant que l’IA et l’IEF réfléchiront sur comment réserver un ‘’traitement spécial’’ aux candidats libres, afin de les accompagner pour qu’ils puissent se présenter le jour des épreuves.

Le gouverneur a également salué la ‘’bonne tenue’’ des examens tant au plan de l’organisation matérielle, des épreuves, que de la sécurité. ‘’On ne nous a signalé aucune difficulté’’, a relevé le gouverneur, soulignant ne pas être ‘’étonné’’ par cette situation, le pays jouissant d’une expérience matière d’organisation d’examens.

L’officiel a relevé pour s’en réjouir que les collectivités locales ont respecté leurs engagements pris lors du CRD préparatoire, tout en saluant la contribution des associations de parents d’élèves (APE) dans le dispositif d’accueil du personnel. En matière d’éducation, il faut au quotidien des actions sur le terrain, a-t-il dit, estimant que ces différents appuis constituent un ‘’intrant de qualité’’ de l’éducation.

A Koussanar, le maire Boubacar Bâ a indiqué que la municipalité a mis une enveloppe de 600.000 francs dans l’appui aux examens du CFEE, du BFEM et du Bac. Le maire de Sinthiou Malème Saliou Baldé a aussi soutenu la tenue des examens, tout en ne souhaitant pas divulguer le montant injecté pour ce faire.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL