Annonces
Annonces
» » » » » L’avenir de Mbappé, même la FFF...

L’avenir de Mbappé, même la FFF s’en mêle …

2017-06-25T19:17:03+00:0075 Partages

Les enjeux sportifs et financiers qui entourent l’avenir de Kylian Mbappé dépassent la Fédération Française de football (FFF), dont le président Noël Le Graët se permet pourtant d’émettre un avis sur cette entêtante question…

Autant le dire tout de suite, ni la Fédération Française de football (FFF), ni son président Noël Le Graët n’ont les moyens de peser sur la décision que toute la planète foot guette avec chaque jour un peu plus d’impatience. A la question de savoir où évoluera la saison prochaine Kylian Mbappé, dont le nom et surtout le talent font chavirer plus d’un président de club, parmi les plus prestigieux du football européen, le patron de la 3F est évidemment incapable de répondre. Et pourtant, Le Graët, invité ce samedi, en marge de l’assemblée générale de l’instance, à évoquer la question qui en taraude plus d’un, a donné sa préférence. Pour un Mbappé qui ferait le choix de la stabilité en restant fidèle à Monaco. Ou en rejoignant le PSG.

«Moi j’aimerais qu’il reste en France, pour le plaisir des yeux» Noël Le Graët (président de la FFF)

« Moi j’aimerais qu’il reste en France, pour le plaisir des yeux, avoue volontiers, cité par RMC Sport, un Noël Le Gaët qui ne perd pas de vue l’intérêt de l’équipe de France et n’a donc qu’une obsession. Il faut qu’il soit heureux, un joueur comme lui qui est pétri de qualités, il faut qu’il respire le bonheur. Il a eu une fin de saison exceptionnelle à Monaco, rien ne dit qu’il ne restera pas à Monaco. Je pense que c’est un garçon très sage, très mature, je pense qu’il prendra sûrement les bonnes décisions. Mais d’avoir le choix des grands clubs, c’est quand même exceptionnel à son âge ».

Le patron du football français compte évidemment bien voir Mbappé et les Bleus briller l’an prochain, lors du Mondial 2018, affirmant qu’une telle équipe de France, riche de ces jeunes talents, « ne peut pas ne pas aller en Russie ».

Une évidence qu’il faudra pourtant traduire dans les faits dès la fin août (le 31) lors d’un choc décisif face aux Pays-Bas au Stade de France. Pour s’éviter ainsi une terrible désillusion et assurer la stabilité de la sélection nationale avec une prolongation que Le Graët appelle de ses vœux pour Didier Deschamps: « Si on se qualifie, je souhaite qu’il continue, il n’y a aucune ambiguïté. » Nettement moins en tout cas que concernant l’avenir de qui vous savez…

football.fr

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL