Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » » » » Laissons le pétrole et le gaz dans les mains de...

Laissons le pétrole et le gaz dans les mains de l’ex-PDG de Petrosen. Par Serigne Babacar Dieng

2017-06-03T09:01:42+00:00112 Partages

Hormis le parcours élogieux de Macky Sall d’avoir occupé des postes stratégiques du régime de Wade avant d’être président de la République, pour éviter la malédiction du pétrole et du gaz au Sénégal, donner la gestion de ces ressources naturelles à quelqu’un qui a acquis des connaissances en la matière, le Chef de l’Etat semble être l’homme qu’il faut à la place qu’il faut !!!

Pour un président idéal, on ne pouvait pas rêver mieux, celui qui a été ministre d’État, des Mines, de l’Énergie, de l’Hydraulique, de l’Intérieur, des Collectivités locales, Premier ministre, président de l’assemblée Nationale avant de devenir président de la République du Sénégal. Il fût directeur général de la société des pétroles du Sénégal (Petrosen), dans laquelle il occupait le poste de chef de la division Banque de données pendant plusieurs années et conseiller spécial, chargé de l’Énergie et des Mines de l’ex-président de la République Abdoulaye Wade, suffisant pour dire que Macky Sall est l’homme de la situation. Et pour preuve, le destin a fait que c’est sous son magistère que le pétrole et le gaz aient été découverts un peu partout comme par miracle.

Ayant de multiples compétences, il peut aller aux négociations avec les multinationales qui sont intéressées par nos ressources pétrolières et gazières. Au delà des clivages politiciens stériles et incapacitants et bien au delà du comité d’orientation stratégique, pas besoin de consensus national fort et stable, il peut réfléchir tout seul, décider tout seul et gagner tout seul. Il a déjà mis en place la politique de la «Bourse familiale» et la «Couverture Maladie Universelle» qui financent l’amélioration de la capacité de produire des ressources humaines de qualité, par les familles vivant en dessous du seuil de pauvreté, en améliorant l’éducation et la santé de leurs enfants.

Plus besoin de polémiquer sur le post-pétrole, le président sait bien préparer avant la venue du pétrole, si les premiers barils tomberont et qu’on reçoit les premiers revenus, il saura ce que l’on en fera. Non seulement, il créera des emplois, mais aussi des écoles, instituts et universités qui n’existent pas encore et qui contribueront à l’élévation du niveau de vie et du bien- être des citoyens.

Allah, dans sa miséricorde, lui donnera la possibilité de le faire.

Depuis l’indépendance, nous avons vécu sans pétrole ni gaz, faisant face à d’insondables défis, mais manifestant une remarquable résilience. Nous avons vécu dans la pauvreté jusqu’à l’arrivée du

«sauveur» avec son Plan Sénégal Emergent(PSE), même si nous avons toujours la faculté et le libre arbitre pour choisir ce qui est bien et de tracer notre propre voie, pour une fois, faisons-lui confiance.

C’est à l’horizon 2021 que l’exploitation pétrolière et gazière devrait débuter au Sénégal, le pays peut bien éviter «la malédiction des matières premières» si on laisse la gestion dans les mains de

l’ingénieur géologue, géophysicien formé à l’Institut des sciences de la terre (IST) de Dakar, puis à l’École nationale supérieure du pétrole et des moteurs (ENSPM) de l’Institut français du pétrole (IFP) de Paris, ex-PDG de Petrosen, le bon choix,«l’envoyé de Dieu»…

Par Serigne Babacar Dieng

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces
Annonces

7 commentaires

  • L indigne speciale
    03/06/2017 11:18

    foutaises!!!!! l envoye de Satan oui pour piller nos ressources avec sa famille et son clan

  • justiceiro
    03/06/2017 17:42

    toi t es pas clair!! il faut arrêter le massacre, il y a deja des dégâts irréversibles car le Sénégal ne gagnera que ds miettes du pétrole, des miettes qui seront détournées
    comme d’habitude par les mêmes prédateurs depuis 1960 à 2017.
    il faut etre vraiment le plus idiot des senegalais pour « laisser le petrole entre les mains d’une seule personne », fut elle macky sall. il y a des textes et c est lui qui devait les actualiser et les appliquer afin de sauvegarder les interets des citoyens.
    Lui meme dit qu’il va « eviter de mettre tous les oeufs dans le meme panier » en signant avec d’autres compagnies et toi tu voudrais qu’on laisse tout notre or entre ses mains, lui un mortel, un imparfait sujet à toutes les tentations?
    La LOI doit etre changée afin qu’un ministre ne puisse pas entre 4 murs signer un contrat avec une société, on sait quels arguments utilisent les investisseurs et nous sénégalais sommes tétanisés à la vue de l’argent. Il faudrait des appels d’offres afin qu’une seule personne ne puisse pas vendre le pays à notre insu.
    La LOI devrait aussi etre changée afin que tout ministre ou president qui se serait rendu coupable d’acte de HAUTE TRAHISON soit chatié

  • cochise
    03/06/2017 17:48

    Donc nous pouvons aller dormir, le grand MACKYTOU nous donnera assez de bisons à chasser, assez de saumons à pêcher ainsi que beaucoup de visages-pâles à scalper.

  • deux rekk
    03/06/2017 20:22

    Mr DIENG vous étés le véritable cireur de bottes des SALL .un doungourou en quelque sorte

  • habsa
    03/06/2017 23:26

    La jalousie va tue

  • soda
    03/06/2017 23:41

    Lutax ngen soxor ci naqar rek ngen dekk…

  • Anonyme
    04/06/2017 04:54

    Pour finir avec un maigre 10% pour Petrosen (Sénégal) du pétrole Sénégalais et 90% aux étrangers? Non, nous sommes plus ambitieux que cela. Même un berger-agriculteur analphabète n’aboutirait pas une négociation aussi minable. Donc, laissez de côté ces études et cv prétendument élogieux d’un ex PDG de Petrosen. Les résultats parlent plus fort que les mots. Et les résultats officiels sont: 10% du pétrole Sénégalais au Sénégal et 90% aux étrangers. Arrêtez vos littératures bidons cherchant à leurrer les Sénégalais et regardez ces chiffres inqualifiables et indéfendables. Si vous avez choisi d’être d’éternels esclaves, nous, nous avons fait le choix de nous émanciper, au même titre que les esclaves d’Amérique avait choisi, combattu et obtenu la fin de l’esclavage, au prix d’innombrables sacrifices.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces