Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » » » La tragédie de la mort d’un bébé de 1 an...

La tragédie de la mort d’un bébé de 1 an et de 2 garçons…

2017-08-03T11:26:46+00:000 Partages

C’est un véritable drame, ce qui s’est passé dans les communes de Malika, Golf Sud et Mbattal. Une série de mort d’enfants est notée dans la banlieue dakaroise. D’abord, c’est un enfant de 1 an qui a péri dans l’affaissement d’une dalle, ensuite deux garçons meurent noyés à Golf Sud et à Mbattal.

Les populations  de Malika, Golf Sud et Mbattal vivent dans la consternation totale suite à la série de tragédies qui se sont succédées dans leurs localités respectives. D’abord, à Darou Salam 6 de Malika, un enfant âgé de 1 an a perdu la vie, lors de l’affaissement de la dalle de la véranda de la maison de ses parents où certains s’en sont sortis avec des égratignures et des courbatures.

Selon des informateurs du journal les Echos, l’enfant se trouvait sous la véranda de la maison en train de jouer avec ses mômes, lorsque la dalle de la véranda, en état de vétusté avancée a subitement cédé sur le gamin et quelques membres de sa famille. L’enfant est mort sur le coup avant l’intervention des sapeurs pompiers.

Il en est de même à Golf Sud, un garçon de la vingtaine a péri en mer lors d’une partie de baignade avec des jeunes de son quartier. Son corps en état de décomposition très avancée a été retrouvé sur la plage Malibu de la commune de Golf Sud et conduit dans une structure sanitaire.

C’est le même drame qui s’est produit à Mbattal dans la commune de Thiaroye sur mer. Un garçon du même âgé environ a perdu la vie lors d’une partie de baignade.

Les pandores  de la brigade territoriale de gendarmerie de l’arrondissement de Thiaroye ont constaté le faits et ouvert une enquête.

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • bamba
    03/08/2017 02:32

    Que Dieu les accueille dans leur paradis

  • Sylvie
    03/08/2017 14:25

    « la série de tragédie qui se sont succédé… »,même un élève du primaire aurait honte de faire autant de fautes dans une seule phrase.Waayé nak comme Lamine Samba sakh s’est auto-proclammé journaliste té amoul sakh CEP,khamatoumassi dara

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL