Annonces
Annonces
» » » La nouvelle vie de Thione Seck à la prison de...

La nouvelle vie de Thione Seck à la prison de Cap Manuel

2015-06-24T21:54:59+00:00 Partages

Le chanteur Thione Ballago Seck est, depuis plus de deux semaines, pensionnaires de la prison du Cap Manuel. Il est à « Kamb ga », quartier des Vip et ancien fief de Cheikh Yérim Seck, Bara Gaye… Le chanteur qui a reçu la visite de sa femme « Diaaga » se plie aussi à ses obligations de Musulman. Malgré sa maladie, il jeûne.

 

Thione vit dans une chambre à deux personnes. Ce secteur est différent de l’autre qui a des chambres beaucoup plus populaires. « Au Cap Manuel, l’espace est plus aéré. Il y a plus d’espace. Dans la cour, il y a des arbres, des manguiers… Les détenus se couchent au plus tard à 18 heures. Il y a moins de contraintes là-bas ». Quid des activités des prisonniers ? « Ils jouent au jeu de dame. Ils ont aussi la possibilité de jouer au football, de s’entraîner… Au Cap Manuel, l’ambiance n’est pas tendue. Il y a une familiarité entre les gardes et les détenus », informe cet ancien pensionnaire de la chambre 4 de « Kamb ga ». Pour avoir vécu dans ce secteur, l’ex-détenu du Cap Manuel informe : « Kamb ga, c’était aussi le secteur de Bara Gaye, Cheikh Yérim… C’est le secteur des Vip »

 

Les journées sont longues dans les prisons, c’est connu. Le chanteur les meuble avec les visites de sa famille, parents, collègues du show-biz et fans. Au Cap Manuel, le nombre de visite est bien organisé. A l’image de la Maison d’Arrêt de Rebeuss, les visites se font les mardis et vendredis. Et si  à « 100 mètres », le système des visites de séparation est instauré, à la prison du Cap, « Il y a la visite contact ». Un avantage pour « Papa Thione ».

En détention depuis le 2 juin 2015, nombreux se sont demandé comment sa douce épouse « Diaaga » vit-elle cette épreuve. Sachez qu’elle se comporte comme une femme forte. Elle rend visite à son époux et l’assiste à surmonter cette épreuve. Et avant-hier lundi, même s’il n’était pas prévu de visites, l’épouse de Thione était à la prison. « Il a reçu la visite de Diaaga », apprend-on. Et comment va son moral ? « Il est moins sonné. Maintenant, il arrive à sourire. Et il le fait beaucoup maintenant », répond cette source proche du dossier. Papa protecteur, son fils ne le laisse pas aussi dans la solitude. « C’est dans l’après-midi que Waly passe voir son père parce qu’il y a moins de monde », souffle la même source.

En plus de ses visites, Thione Ballago Seck a un autre moyen de ne pas se laisser engloutir par le désespoir. Son chapelet est son fidèle compagnon. En cette période de Ramadan, d’aucuns pensaient qu’il n’allait pas se plier à ses obligations de Musulman du fait de ses maladies (Diabète et insuffisance rénale). Mais, le leader du « Raam Daan » est un bon jeûneur. « Bien sûr qu’il jeûne. Ce lundi, avec la visite de Diaaga, il y avait d’autres personnes venus le voir. Il avait le chapelet accroché à son cou. Et il souriait tout le temps. » Ce sont des moments, poursuit le même interlocuteur, qui lui permettent de tenir le coup.

L’OBS

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • Dofou Texas
    25/06/2015 05:11

    Si ce qu'on lui reproche est vrai, on doit le laisser pourrir a Reubeus. C'est un homme trop dangereux pour le Senegal.

  • weuss
    25/06/2015 06:05

    toute l'hypocrisie de la société senegalaise est résumé dans cet article. le mec est un bandit de grand chemin et on cherche à nous attendrir sur son sort en nous faisant croire quil est pieux!
    pensez seulement aux goorgorlous qui font du bitigou bag pour nourrir leur famille et qui malgré l'âpreté de la tâche, restent intégres.

  • sas
    25/06/2015 06:44

    wa l' observateur si bopam nio sonou ishhhh

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL