Annonces
Annonces
» » » Khalil Chakroun: le technicien tunisien rêve de...

Khalil Chakroun: le technicien tunisien rêve de coacher un club sénégalais

C’est un jeune technicien, ambitieux et porte un amour indescriptible pour le football de son continent: l’Afrique. Le Tunisien Khalil Chakroun nourri le rêve ardent de manager un club africain, plus particulièrement, un club sénégalais. Il l’a fait savoir à l’occasion de son passage à Dakar dans le cadre de sa présentation sur l’intelligence individuelle et collective au football moderne et sur la préparation psychologique au football. 
Son slogan: « no pain, no gain » (Ndlr: Il n’y a pas de gain sans souffrance et efforts). « Je suis présentement en Roumanie  pour poursuivre mes recherches et ma formation. Après le Master en performance sportive,  je suis actuellement une formation post-universitaire en préparation physique. J’essaye d’apprendre chaque jour et j’essaye de faire tout mon effort pour réussir dans mon domaine. Concernant l’Afrique, ce continent magique je suis toujours là actif après mon expérience au Sénégal où j’ai eu l’opportunité de présenter deux thèmes importants destinés aux jeunes footballeurs et techniciens. Le premier était sur l’intelligence individuelle et collective au football moderne ensuite sur l’importance de la préparation psychologique au football », explique le jeune technicien.
S’agissant de son choix de diriger un club au Sénégal, Chakroun souligne que le championnat sénégalais est en train de prendre positivement son envol. Je connais des clubs clubs come Génération foot, Diambars, Dakar Sacré Coeur, mais aussi le coach Abdoulaye Sarr à l’époque où il dirigeait l’équipe de Jaraaf. Tout pour vous dire que je suis la ligue 1 sénégalaise ».
Pour Chakroun, il est temps que les dirigeants du football africain font confiance aux jeunes techniciens du continent qui peuvent relever le défi et porter haut le flambeau de l’Afrique.
Au Sénégal, je suis l’équipe nationale avec notamment Sadio Mané qui détient un avenir d’un grand joueur. C’est une fierté pour le Sénégal. Ce n’est pas une surprise que le football africain fait naître des joueurs de ce genre. Après les El hadji Diouf , Khalilou Fadiga , Drogba, Samuel Eto’o, etc., nous voilà avec une nouvelle génération et ça continue », fait-il remarquer.
Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL