Annonces
Annonces
» » » » » Ismaïla Sarr : L’insouciance au service de la...

Ismaïla Sarr : L’insouciance au service de la Tanière

2017-01-26T20:01:22+00:00965 Partages

De tous les joueurs, c’est le plus jeune, le moins expérimenté mais également le plus sollicité par Aliou Cissé pour faire parler la poudre de sa vitesse et de se mettre au service de l’équipe sans broncher. Ismaïla Sarr est la bonne pioche du sélectionneur du Sénégal sur cette Can.

 

18 ans, dossard floqué du 18, première Coupe d’Afrique des Nations (Can) séniors et un tournoi de folie jusque-là réussi. En résumé, voilà Ismaïla Sarr, le jeunot qui est en train de bousculer la Tanière de sa classe. En zone mixte où les journalistes attendent les joueurs, il parvient toujours à se faufiler. Ecouteurs vissés sur les oreilles, regard fuyant, Ismaïla Sarr veut passer inaperçu, mais aura bien du mal. Déjà, sur le terrain, sa frêle silhouette se fait plus que remarquer. Elle fait même peur, surtout aux défenses adverses qui ne savent pas comment prendre le joueur du FC Metz, véritable métro qui va à 100 à l’heure.

Entré à la place de Keita Baldé Diao lors du premier match contre la Tunisie, le jeune homme a pu prendre la mesure de l’ingratitude des tâches défensives, puisqu’à l’origine de son baptême du feu en Can, sa mission était de ‘’défendre sur le flanc droit’’.

Sur le deuxième match, à la 90e et alors que Sadio Mané boitait bas, Aliou Cissé lui fait jouer son deuxième match de Can. Juste des broutilles qui le préparent, en gardant le rythme, à se projeter sur le dernier match de poule contre l’Algérie où il s’est mué en véritable détonateur.

Même s’il n’est pas encore buteur, son explosivité, surtout sur le flanc gauche, a permis au Sénégal de déflorer la défense des Fennecs. Son centre dévié étant repris par Kouly Diop pour la balle du 1-1, avant qu’il ne récidive puisque porteur du ballon qui sera repris par Moussa Sow à la 53e minute.

Le joueur formé à Génération Foot est en train de démontrer tout le bien que le FC Metz, notamment, a pensé de lui en lui signant un contrat de 5 ans alors qu’il n’était jusque-là qu’un pensionnaire de la deuxième division sénégalaise. En attendant peut-être qu’il fête son premier but dans cette Can, sa vélocité est appréciée à sa juste mesure. Malgré quelques coquilles qu’il devra gommer pour être plus efficace et moins brouillon. Mais que veut-t-on ? On parle bien d’un gamin de 18 ans non ?

Avec Enquête

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL