Annonces
Annonces
» » » » Haidar El Ali: le Sénégal a perdu plus d’un...

Haidar El Ali: le Sénégal a perdu plus d’un million d’arbres depuis 2010

L’ancien ministre de l’Environnement, Haidar El Ali, a dénoncé jeudi la coupe et le trafic illicite de bois de vène, dans les villages situés au sud du Sénégal, à la frontière gambienne où, selon lui, de ‘’puissantes sociétés étrangères s’adonnent à cette pratique.‘’Le résultat de ce trafic est que le Sénégal a perdu plus d’un million d’arbres depuis 2010, tandis que les exploitants basés en Gambie ont empoché près de 140 milliards de francs CFA en exportant ce bois vers la Chine’’, a expliqué M. Haïdar à nos confrères de l’aps parcouru par senego.

La région forestière de la Casamance est déjà vulnérable aux effets du changement climatique global, notamment l’avancée du désert du Sahara, considéré comme un des moteurs principaux de l’émigration sénégalaise vers l’Europe.‘’Cette déforestation a récemment accéléré cette tendance en raison de la vente illégale de bois du Sénégal vers la Gambie voisine’’, a relevé le militant écologiste. Il a indiqué que des images aériennes du marché de Saré Bodjo, à un kilomètre de la Gambie, montrent un dépôt de milliers de troncs de bois de vène, sur le point d’être transportés à l’aide de chevaux et de charrettes faisant la navette entre les deux pays.

Selon Haidar El Ali, la destruction de la forêt aura un impact irrémédiable sur la fertilité des sols dans le long terme. ‘’Le taux de précipitations chutera dramatiquement et impactera à la fois l’agriculture et le tourisme dans l’une des régions les plus pauvres du pays’’, a t- il averti.‘’Cette question incombe à tous les citoyens, car impactant sur tous les secteurs d’activités’’, a regretté M. Haidar, dénonçant le pillage de la forêt en territoire sénégalais par des centaines de camions traversant la frontière entre le Sénégal et la Gambie.

Annonces
Annonces

6 commentaires

  • CHARLES
    26/05/2016 18:25

    Monsieur HAIDAR vous ne pouvez pas faire de la politique dans ce pays.Il faut etre un menteur voila pouquoi vous etes vire de chez MACKY:COMMMENT DESBOISER LE SUD ET PARLER DE LA MURAILLE VERTE.VOUS ETES UN BON MAIS PAS UN BON MENTEUR,VIVE LA LIBERTE

  • Pascal diouf
    27/05/2016 04:38

    Merci Monsieur Haidar digne fils du Sénégal. Continuez a agir et a insiter les sénégalais a l’action en faveur de l’environnement. Merci

  • Pascal diouf
    27/05/2016 04:41

    Merci Monsieur Haidar digne fils du Sénégal. Merci d’agir et d’encourager la population a l’action pour protéger l’environnement. 1000 fois merci.

  • Diop
    27/05/2016 09:30

    Merci Charles de votre commentaries.bravo Narou Euleuk

  • Merci_Ali_Haydar
    18/07/2016 14:18

    Salam.
    Le Gouvernement du Sénégal doit rendre à Ali HAYDAR ce qui lui revient, c’est-à-dire une reconnaissance officielle des Hautes Autorités pour le noble, honorable et colossal travail accompli avec son équipe sans tambour pour l’intérêt supérieur et durable de son pays.
    Ce n’aurait pas été son reportage qui a fait prendre conscience de l’état de dégradation avancée de nos forêts par le fait de notre voisin, mais surtout son courage à dénoncer les vrais fossoyeurs de nos rares ressources, nos gouvernants n’auraient peut-être pas réagi aussi promptement. Je n’ose pas penser qu’ils n’étaient pas au courant de ce qui se passait, mais l’Alerte donnée par Ali HAYDAR a eu le mérite de réveiller la fibre patriotique des sénégalais inquiets face aux masacres des forêts, ce qui ne pouvait rester sans réaction.
    Le Gouvernement devrait formellement interpeler les autorités gambiennes car des preuves flagantes existent de leur implication ou passivité couplable dans ce braconnage qui s’oppère sur le territoire sénégalais et dont les produits sont recelés en la Gambie.
    C’est encore une fois la preuve que nous avons un très mauvais voisin qui ne lèverait pas un doigt pour protéger l’intérêt du Senegal s’il arrivait qu’il soit menacé, lui-même constituant un facteur de menace de nos ressources.
    J’ai eu à vous croiser sur une des îles du Saloum et ai pu constater par moi-même que tu fais de l’environnement ton viatique sans calcul politicien. Nos ministres ont en vous un Exemple de dignité et de patriotisme à suivre.
    MERCI A VOUS MONSIEUR ALI HAYDAR. Puisse DIEU vous garder en bonne santé, vous fasse bénéficier des bienfaits que vous procurez aux nombreuses populations rurales de la Casamance au sine-Saloum, et gratifier Le Sénégal de nombreux fils dignes, patriotiques oeuvrant pour le bien-être des populations comme vous.

  • boubacar diallo
    31/07/2016 23:45

    et si les sénégalais ouvraient les yeux,et si nous menons ce combat ensemble et si si si…vive l’écologie .ce combat c’est le notre alors allons jusqu’au bout les gas merci

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL