Annonces
Annonces
» » » Grève des blouses blanches: Vers la rétention...

Grève des blouses blanches: Vers la rétention des données sanitaires

e SUTSAS n’exclut pas la rétention de l’information sanitaire

2015-06-04 12:14:20 GMT

Dakar, 4 juin (APS) – Le Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (SUTSAS) est résolument engagé à exécuter un 4-ème plan d’action qui pourrait être marquée par une grève générale de pas moins de 48 heures et une rétention de l’information sanitaire, a confié son secrétaire général, Mballo Dia Thiam.

 »Après évaluation aujourd’hui de notre 3-ème plan d’action qui a été observé un mouvement de grève bien suivi dans l’ensemble à l’exception de Louga, Kébémer, Darou Mousty, Touba, entre autres, nous nous engageons vers notre 4-ème plan d’action », a confié M. Thiam dans un entretien avec l’APS.

La grève du SUTSAS observée mardi et mercredi a été massivement suivie, même si le service minimum et les urgences ont été bien assurés, notamment dans les 26 hôpitaux qui ont observé le mouvement, a t-il relevé.

Selon lui, le comité de pilotage est à pied d’œuvre pour  »accélérer la cadence dans la mesure où le gouvernement ne fait rien pour respecter les engagements pris et convenus avec les partenaires sociaux ».

‘’Nous ne pouvons pas faire la grève de manière continue, donc il faut avoir à l’esprit qu’après le déroulement de ce 4-ème plan d’action, nous nous acheminons vers la rétention des données sanitaires », a tenu à souligner le SG du SUTSAS.

 »Depuis que nous avons repris les négociations et après une année de léthargie et d’observation, (février 2014-février 2015), l’Etat du Sénégal n’a posé aucun acte pour concrétiser les points d’accord signés en février 2014 que nous avions de commun accord jugé réaliste et réalisable », a t-il déploré.

Mballo Dia Thiam a qualifié cela de  »manque de volonté manifeste » et assuré que la prochaine étape est  »la rétention des informations sanitaires », ce qui risque de  »faire très mal » au système de santé.

‘’Il n’est pas question de querelles, mais plutôt de passer aux choses sérieuses. Nous sommes conscients des dommages que la rétention peut engendrer », a souligné le SG du SUTSAS, indiquant que ce qui reste à faire, c’est juste signer le décret portant statut, organisation des élections de représentativité.

Le SUTSAS est en mouvement de grève depuis le 16 avril 2015, suite à un préavis de grève déposé en février denier. C’est par un sit-in national en avril que ce mouvement avait démarré.

Il a été suivi d’une marche et ponctué par une grève de 24 heures le 28 et 29 avril dernier, suivi par 26 hôpitaux, avec respect des urgences et du service minimum dans toutes les structures sanitaires.

Avec Aps

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *