Annonces
Annonces
» » » » Gambie : Sheikh Sidya Bayo : « J’appelle...

Gambie : Sheikh Sidya Bayo : « J’appelle notre nation à pardonner Yahya Jammeh pour préserver la paix… »

2017-01-24T22:58:05+00:0056 Partages

Le leader du Conseil national de transition pour la Gambie a appelé, hier, ses compatriotes à cultiver le pardon, après le départ de l’ancien président, Yahya Jammeh. « J’appelle notre nation à pardonner Yahya Jammeh pour préserver la paix dans notre pays », a déclaré Sheikh Sidya Bayo, lors d’une conférence de presse tenue à Dakar, relayée par le quotidien, « Le Soleil »

« Au moment où il y a des ramifications avec les groupes jihadistes, il n’est pas prudent d’aller à la chasse aux sorcières. Les Gambiens doivent cultiver le pardon et se concentrer sur la reconstruction du pays », a dit le leader du Cntg.

M. Bayo a demandé aux Gambiens de s’inspirer de l’exemple de l’ancien président de la République sud-africaine. « Nelson Mandela a réussi à pardonner après avoir vécu 27 ans de prison, pourquoi pas les Gambiens.

La Gambie a fait preuve d’une maturité démocratique en provoquant une alternance. Il faut renforcer cela et aller de l’avant », a dit le leader du Cntg. Sheikh Sidya Bayo a appelé le président Barrow à encourager les initiatives qui permettront de préserver la cohésion. Il l’invite aussi à rester serein. Le leader du Cntg a encouragé la construction rapide du Pont transgambien. « La crise a montré que le Sénégal et la Gambie sont deux pays frères. Les deux Etats doivent donc renforcer leur coopération dans tous les domaines », a dit M. Bayo. Le désormais ex-opposant au régime de Jammeh a salué les efforts de la Cedeao pour le dénouement de la crise politique.

Annonces
Annonces

7 commentaires

  • Anta
    24/01/2017 23:36

    Pourquoi ne pas pardonner les malfaiteurs qui croupissent dans les prisons gambienne quand on a peur on fait rien. Yaya ou pas pardon ou ou pas les terroristes opèrent ou ils veulentendent de toute façon ils sont en voie d instection

  • joe
    25/01/2017 01:05

    Dans l état actuel des choses l attitude de se monsieur est plutôt étonnantes on ne pardonne pas tout de suite à près un hold up . Il faut faire l état des lieux avant tout . Attendre la retombé des émotions peut être la cicatrisation de qq blessures et la digestion de tout après parler de tout ce qu on veut . De façon barrow la dit c omission spéciale pour ça.

  • touba
    25/01/2017 02:23

    yaw sidya bayo yay domouram

  • senegalais lamda
    25/01/2017 12:44

    voici un vrai patriote pour une reconstruction paisible

  • GM
    25/01/2017 13:01

    Mon cher Bayo personnellement je ne vous comprends pas. Hier quand vous criez sur tous les toits c’était pour ta propre politique. Et aujourd’hui qu’un autre est à peine arrivé vous voulez lui mettre les bâtons dans les roues. Certainement que vous n’avez ni père, oncle, frère ou un parent proche pour dire que ceux qui sont victimes de la tuerie de Jammeh doivent pouvoir lui pardonner ces atrocités. Je suis désolé mais de la pure malhonnêteté que vous faites montre. Le peuple gambien en jugera…

  • diop
    26/01/2017 16:21

    Ou ést ce qu on a vu une banque dévalisée et que les propriétaires demandent aussitôt de pardonner les malfrats ?

  • Abraham
    22/02/2017 14:48

    Je connais bien Sydia Bayo, qui n’est autre que le neveu de Ousainou Darboe, ce dernier est le frere de sa mere. Donc quand je vois sidya parle de pardon, il sait de quoi il parle.
    En 2006/ 2007 , il a laisse une tres sale image, chez certaines personnes, qu’il a utilise et vivre au crochet d’eux. Je lis dans des journaux, que Sidya vivait en exile, mais quel mensonge des afraicains. Sydia a toujours vecu en france avec ses parents, dans une banlieue parisienne. Sa vie est en france et toute son histoire se trouve en France. Demander a Lydie enguehard ce qu’elle pense de lui car , il vivait chez elle.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL