Annonces
Annonces
» » » » » » » Forum sur le transport aérien: Le Fogeca en...

Forum sur le transport aérien: Le Fogeca en marche pour le développement du secteur, dans le continent Africain…

Aujourd’hui s’est tenue la dixième édition du Forum et Gala du Fogeca, au King Fahd Palace. « La problématique du Transport aérien en Afrique », est le thème principal de cette rencontre. Occasion saisie par les acteurs du secteur privé africain, mais aussi les autorités publiques, les institutions et les organisations régionales et sous régionales, de discuter et d’échanger sur les principales thématiques, relatives au développement économique du continent africain. 

Nombreux étaient les intervenants. Le premier ministre du Mali, le Directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacim), Maguèye Marame Ndao, le directeur des transports aériens, Mbathio Kombassan, Mamadou Lamine Sow, Dg Air Sénégal S.A, pour ne citer que ceux-là.

De son côté, Maguèye Marame Ndao considère que le Transport aérien est un domaine au cœur du développement. Dans son brillant exposé, sur l’aviation civile, il n’a pas manqué de souligner l’importance de ce secteur qui, selon lui, contribue fortement au PIB du Sénégal. Soit, à peu près, 3,5% du PIB. Cependant, il regrette le fait que l’Afrique ne représente que moins de 30% du Transport aérien mondial. « L’avenir du Transport aérien demeure le continent Africain« , confie-t-il.

Le Projet Sénégal émergent (Pse) du président Macky Sall s’est invité au débat. Mbathio Kombassan, directeur des transports aériens est revenu sur les fondements de ce programme afin de montrer son importance dans le secteur aérien. Principalement le Programme phare du Hub aérien sous régional de Dakar. Sur ce, M. Kombassan s’est penché sur certaines réalisations, en cours, concernant, la réhabilitation des aérodromes dans des localités telles que Matam, Tambacounda, Kédougou qui sont des zones touristiques, agricoles et minières; mais aussi Kaolack et Touba, qui sont des régions touristiques-religieuses, entre autres…

Le domaine du transport aérien a été au cœur des débats, ce matin, au King Fahd Palace. Les différents intervenants étaient unanimes sur le cas de l’Afrique. Ils n’ont pas manqué de dénoncer une concurrence déloyale, mais aussi, ils trouvent anormal que l’activité de transport soit remise à une compagnie nationale. « Les billets d’avions sont plus chères en Afrique qu’en Europe. Les autres sont en train d’avancer, alors que nous, nous somme toujours en train de regarder le rétroviseur« , regrette M. Sourang, un des intervenants.

De son côté, le Président du Forum des Opérateurs pour la Garantie de L’Émergence Economique en Afrique (Fogeca) estime que l’objectif est atteint.Il considère par ailleurs que le thème abordé à été suivi avec le plus grand des intérêts. « Je tiens à réaffirmer mon engagement pour le développement économique de notre Continent« , conclue-t-il, avant de clore la séance.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL