Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » » » Foot – Equipe nationale du Sénégal: Ces...

Foot – Equipe nationale du Sénégal: Ces Lions qui doivent convaincre Aliou Cissé

2017-06-25T10:32:46+00:00477 Partages

Equipe nationale du Sénégal: Si Abdoulaye Diallo, Kalidou Koulibaly, Idrissa Gana Guèye, Cheikhou Kouyaté et Mame Biram Diouf sont les piliers d’Aliou Cissé, d’autres ont encore tout à prouver pour se faire une place de choix dans le 11 des Lions. Il s’agit entre autre de Moussa Wagué, Adama Mbengue, Fallou Diagne, Famara Diédhiou ou encore Babacar Khouma.

Des Ailes encore lourdes à porter pour Mbengue et Wagué

Profitant de l’absence de joueurs comme Saliou Ciss, Pape Ndiaye Souaré ou Lamine Gassama, Adama Mbengue et Moussa Wagué ont grappillé du temps de jeu lors de dernières sorties des Lions du Sénégal. Face à l’Ouganda (0-0), le défenseur de Diambars avait été l’un des meilleurs Lions. Une performance qu’il ne présentera pas lors duel face à la Guinée équatoriale (3-0), à l’occasion de la première journée des éliminatoires de la CAN 2019. Auteur de belles montées et de belles tentatives, il a péché dans le dernier geste en ayant raté la plupart de ses centres. Un défaut qu’il devra corriger avant les prochaines échéances car la concurrence à son poste promet d’être grosse avec les éventuels retours de Saliou Ciss, Cheikh Mbengue et Pape Ndiaye Souaré. Comme Adama Mbengue, Moussa Wagué a tiré son épingle du jeu contre l’Ouganda et la Guinée équatoriale. Cependant, le pensionnaire d’Eupen a souvent raté le dernier geste. Lamine Gassama, auteur d’une très bonne CAN, semble bien parti pour tenir sa place de titulaire.

Zargo et Fallou Diagne, les éternels patients

Les années se suivent et ressemblent par Zargo Touré. Le défenseur de Lorient ne parvient pas à se trouver une place de titulaire dans la charnière centrale de la défense sénégalaise. De Joseph Koto à Aliou Cissé en passant par Alain Giresse, Zargo a toujours joué les seconds couteaux même s’il a à son actif deux Coupes d’Afrique des Nations. Avec une défense oil les titulaires sont Kalidou Koulibaly et Kara Mbodj, il y a peu de possibilités de se faire une place. Performants avec Naples et Anderlecht, les deux sentinelles d’Aliou Cissé bétonnent la défense des Lions du Sénégal qui encaissent peu de buts. Fallou Diagne est dans la même situation que Zargo. Depuis sa première sélection contre le Rwanda (2-0) en amical, le 28 mai 2016, le joueur de Metz ne parvient pas à faire son trou. Aliou Cissé s’était même passe de ses services quand il dressait la liste des joueurs sélectionnés pour la CAN 2017 au Gabon. De nouveau convoque contre l’Ouganda et le Rwanda, le Médinois n’a eu droit qu’a 10 minutes face aux Cranes. Et c’était pour évoluer au poste de latéral. Tant que le duo Kalidou-Kara sera au mieux de sa forme, il semble impossible à Zargo et à Fallou de bousculer la hiérarchie.

Ndoye et Salif dans l’ombre de Kouyaté et Gana

Depuis qu’Aliou Cisse est à la tête de l’équipe nationale du Sénégal, Cheikh Ndoye est l’un des rares joueurs qui peut se targuer de n’avoir jamais été absent d’une liste du sélectionneur national. Cependant, le géant d’Angers joue rarement. Barré qu’il est par les deux inamovibles Idrissa Guèye et Cheikhou Kouyaté. Engage dans les duels mais peu créatif, le Rufisquois est loin d’avoir assuré une place dans le 11 de départ des Lions. Si Gana, Kouyaté et même Pape Alioune Ndiaye ont une longueur d’avance sur lui, Salif Sané, titulaire lors des deux derniers matchs du Sénégal contre l’Ouganda et la Guinée équatoriale, est un nouveau concurrent en plus. Le petit frère de Lamine Sané a profité de l’absence de Cheikhou Kouyaté pour se mettre en valeur. Le pensionnaire d’Hanovre devra multiplier les prestations de qualité avec la sélection s’il compte déboulonner le capitaine des Lions.

Diédhiou et Khouma bloqués par la vieille garde

Meilleur artificier de la Ligue 2 française avec 21 buts en 2016, Famara Diédhiou a logiquement été appelé en équipe nationale du Sénégal par Aliou Cissé. C’était contre le Niger, pour le compte des 3ème et 4ème journées des éliminatoires de la CAN 2017. Depuis, l’actuel Angevin est régulièrement convoqué même s’il est loin d’être un titulaire. Aliou Cissé préférant aligner Mame Biram Diouf même si ce dernier n’a plus trouvé le chemin des filets en sélection depuis le 4 juin 2016 contre le Burundi (2-0). Avec un temps de jeu peu conséquent, Famara n’a fait trembler les filets qu’une seule fois. C’était sur penalty face à la Namibie (2-0) à Dakar. Trop maigre pour gagner une place de titulaire dans l’attaque des Lions. Babacar Khouma a aussi tout à prouver dans l’effectif des Lions. Après sa première convocation contre le Ghana (2-1, 28 mars 2015) et Le Havre (2-1, 31 mars 2015), l’attaquant de la Fiorentina a attendu deux années avant d’effectuer son retour dans la Tanière. C’était à l’occasion des rencontres amicales face au Nigeria (1-1) à Londres et contre la Cote d’Ivoire (1-1) à Paris. Sur le banc contre les Super Eagles, il a joué 45 minutes contre les Éléphants sans trouver la faille. L’occasion de montrer de quoi il est capable lui sera donnée face à l’Ouganda (0-0) en amical sans qu’il se mette en évidence. Inefficace malgré plusieurs opportunités de scorer, il cédera sa place à Famara Diédhiou à 20 minutes de la fin du match. Face à la Guinée équatoriale (3-0), il prendra la place de Moussa Sow (87′) qui avait déjà fait l’essentiel en réalisant un double. Malgré ses 31 ans, l’attaquant de Fenerbahçe a pris une grosse avance sur Famara et Khouma.

Stades

 

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces