Annonces
Annonces
» » » » Fatick: Un « plan d’action » annoncé...

Fatick: Un « plan d’action » annoncé contre les accidents de la route

Les autorités administratives de la région de Fatick (centre) ont annoncé mardi l’élaboration prochaine d’ »un plan d’action » contre les accidents de la route, qui ont fait sept morts et 103 blessés dans le territoire régional, durant le premier trimestre de l’année.

« Durant le premier trimestre de l’année 2016, nous avons noté 59 accidents, avec 103 blessés et sept corps sans vie », a signalé Magatte Diouck, l’adjoint du gouverneur chargé des affaires administratives de la région, dans un entretien à l’APS.

« En 2015, il y a eu 300 accidents de la circulation, dans la région, avec un bilan de 292 blessés et 12 corps sans vie », a indiqué M. Diouck, considérant l’axe Ndiosmone-Fatick comme le plus « accidentogène » de la région.

Pour mettre un terme à cette « situation alarmante », a poursuivi l’adjoint du gouverneur, « nous allons entamer sous peu de temps des rencontres périodiques et élaborer un plan d’action de lutte contre ces accidents ».

Le plan prévu va contenir un « ensemble d’éléments qui puissent permettre de réduire de façon drastique les accidents » de la route, selon Maguette Diouck.

Le gouverneur de la région, Souleymane Cissé, dit avoir demandé à l’Ageroute, l’agence nationale chargée de la gestion des routes, de construire des dos d’âne sur les routes, dans les agglomérations, pour emmener les chauffeurs à réduire la vitesse.

« Les populations ont souvent réclamé des dos d’âne. Et nous avons plusieurs fois écrit à l’Ageroute, pour que cette revendication des populations soit prise en compte, notamment dans les agglomérations de Diouroup, Ndiongolor et Tattaguine, en plus de la commune de Fatick », a affirmé M. Cissé dans un entretien à l’APS et à la RFM.

« Mais jusqu’à présent, a-t-il signalé, nous n’avons pas de réaction de la part de l’Ageroute. »
Il espère que « si les chauffeurs respectent le code de la route en réduisant la vitesse à l’approche des agglomérations, il y aurait certainement une forte réduction de ces accidents de circulation ».

Le gouverneur propose par ailleurs la construction d’ »aires de stationnement » dans certaines agglomérations, pour éviter que les gros porteurs se garent au bord de la route.

« Il faudrait songer à construire, ne serait-ce que dans la commune de Fatick, une aire de stationnement. C’est mieux que de laisser les véhicules se garer un peu partout », a dit M. Cissé.

Aps

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL